Denise Bernot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Denise Bernot
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Présidente
Société de linguistique de Paris
Serge Sauvageot (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 94 ans)
AntonyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Denise ClémentVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Conjoint
Autres informations
A travaillé pour

Denise Bernot, née Clément le et morte le , est une linguiste française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancienne élève de l'École des chartes[1], elle fut professeur de birman à l'Institut national des langues et civilisations orientales de 1960 à 1989, puis professeur émérite.

Elle est la veuve de Lucien Bernot (1919-1993) qui fut professeur au Collège de France dans la chaire de « Sociographie de l'Asie du Sud-Est ».

Denise Bernot s'est éteinte le dans sa 95e année[2],[3].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • avec Marie-Hélène Cardinaud, Manuel de birman, L'Asiathèque, 1995, (Collection Langues de l'Asie/INALCO) (ISBN 2-901795-69-2)
  • Marie-Hélène Cardinaud, Marie Yin Yin Myint, Parlons birman: langue du Myanmar, Paris, L'Harmattan, 1993, (ISBN 2-7384-2103-2)
  • Denise Bernot, Cristina Cramerotti, Marie Yin Yin Myint, Dictionnaire français-birman, L'Asiathèque, 1997 (Collection Dictionnaire Langues'O) (ISBN 2-911053-29-X)
  • Denise Bernot (direction de l'ouvrage) avec la collaboration de U Sein Aye, Daw Yin Yin Myint et Sylvie Pasquet... ; revu par U Hla Tin et Daw Khin Mya Kyu, Dictionnaire birman-français, SELAF/Peteers (Collection : Langues et civilisations de l'Asie du Sud Est et du monde insulindien) 15 volumes de 200 à 300 pages chacun, publiés de 1978 à 1994.
  • Les Khyang des collines de Chittagong (Pakistan oriental). Matériaux pour l'étude linguistique des Chin, Plon, 1958 (en collaboration avec son mari Lucien Bernot).
  • Bibliographie birmane - années 1950-1960, CNRS, 1968.
  • Le prédicat en birman parlé, SELAF, 1980.
  • Bibliographie birmane, années 1960-1970 (partie méthodique : 2 volumes ; partie auteurs : 2 volumes), CNRS, 1982-1984.
  • Manuel de Birman, Volume 2, Grammaire birmane (en collaboration avec Marie-Hélène Cardinaud et Marie Yin Yin Myint) (Collection Langues de l'Asie/INALCO), L'Asiathèque, 2001, (ISBN 978-2-911053-76-4)
  • Études birmanes en hommage à Denise Bernot, Presses de l'École française d'Extrême-Orient, 1998
  • Denise Bernot et al. (rééd.), Génies, anges et démons : Égypte, Babylone, Israël, Islam, peuples altaïques, Inde, Birmanie, Asie du Sud-Est, Tibet, Chine, Éditions du Seuil, coll. « Sources orientales », 1971, 430 p.
  • Le rire de la terre : anthologie de nouvelles birmanes traduites par Denise Bernot, Langues et mondes, L'Asiathèque, 2004 (ISBN 978-2-915255-06-5)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Décès de Denise Bernot (prom. 1946) » sur le site de l'École des chartes
  2. « Décès de Mme Bernot, à l’origine de la création de la chaire de birman à l’INaLCO », sur http://www.ambafrance-mm.org (consulté le 16 mai 2016)
  3. Marie-Hélène Cardinaud, François Jacquesson et San San Hnin Tun, « Décès de Denise Bernot », sur INALCO (consulté le 31 mai 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]