David Reyes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

David Reyes, né le à Verviers, est un compositeur belge composant principalement de la musique de films.


Biographie[modifier | modifier le code]

Bercé par la musique depuis la naissance et formé au violoncelle, David Reyes développe assez tôt un intérêt pour la musique orchestrale, grâce à la pratique au sein de différents ensembles, mais aussi par l’écoute et la lecture de nombreuses œuvres.

Il suit une formation de réalisateur à l'IAD (Louvain-la-Neuve, Belgique), dont il sort diplômé en 2003 avec le court métrage en 35 mm « Je hais la musique ! »… et un mémoire sur la musique de film.

À la fin de ses études de cinéma, il quitte la Belgique pour la France afin de se perfectionner auprès de Patrice Mestral à l’École normale de musique de Paris, dont il sort diplômé en composition de musique de film avec les félicitations du jury. Il élargit également ses connaissances en suivant une formation en composition électroacoustique au GRM avec Régis Renouard-Larivière et Christian Eloy.

Primé pour ses œuvres, notamment au Festival mondial de l'image sous-marine (Antibes, France) en 1999, 2000 et 2001, il a également bénéficié des précieux conseils des compositeurs (Laurent Petitgirard, Philippe Rombi, Gabriel Yared…) lors de diverses rencontres et masterclasses.

Après avoir composé pour une quarantaine de courts-métrages, il signe en 2006 la musique du docu-fiction « Paris 2011 - La Grande Inondation » (Bruno Victor-Pujebet) ; suivront divers documentaires pour la télévision.

En 2007 compose et orchestre la majeure partie[1] de la musique du film Le Renard et l'Enfant de Luc Jacquet.

Son deuxième long métrage de cinéma en tant que compositeur, "Min Ye" de Souleymane Cissé, est présenté (hors compétition) au Festival de Cannes 2009. Il compose également la musique du téléfilm "Facteur chance" de Julien Seri pour TF1.

En 2010, il est membre du jury fiction au FIPA et compose pour divers films et documentaires, dont la série des "Enquêtes Extraordinaires".

En 2011 est sorti "Derrière les murs" de Julien Lacombe et Pascal Sid, qui est le premier film français tourné en 3D relief et mixé en 7.1.

En 2013 il accompagne les premiers pas de Dave au cinéma avec la musique de "Une chanson pour ma mère" de Joël Franka, et signe la partition du film kurdo-germano-norvégien "Before Snowfall" qui remporte le Dragon Award au Festival international du film de Göteborg.

Il a également signé la musique de "Alésia le Rêve d'un Roi Nu" présenté en permanence au MuséoParc Alésia, ainsi que la musique du nouveau Musée de la Bataille de Fromelles.

Membre du jury au Festival International du Film d'Aubagne en 2014, il est également Directeur Artistique des "Musicales Guillaume Lekeu", Festival se déroulant à Verviers au mois de septembre.

David Reyes est Sociétaire Définitif à la SACEM.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Prix de la Ville d’Antibes au concours «La Musique et la Mer» (Festival Mondial de l’Image Sous-Marine) en 1999 pour «Fluides»
  • Prix de la Ville d’Antibes au concours «La Musique et la Mer» (Festival Mondial de l’Image Sous-Marine) en 2000 pour «Le Chant de l’Océan»
  • Prix de la Ville d’Antibes au concours «La Musique et la Mer» (Festival Mondial de l’Image Sous-Marine) en 2001 pour «La Voix des Mers»
  • Prix de la Meilleure Musique de Film au Festival HEC en 2008 pour «I Love You»
  • Prix de la Meilleure Musique de Film au Festival Effets Stars en 2012 pour «La Ville est Calme»
  • Demi-finaliste des Jerry Goldsmith Awards 2013 avec "La France Sauvage"
  • Finaliste des Music & Sound International Awards 2014 avec "Before Snowfall"
  • Finaliste des Jerry Goldsmith Awards 2014 avec "Before Snowfall"

Filmographie sélective (compositeur)[modifier | modifier le code]

 Longs métrages cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages télévision[modifier | modifier le code]

Documentaires[modifier | modifier le code]

Nombreux documentaires parmi lesquels:

  • Les Requins-baleines de Ningaloo Reef (1999), de Jérôme Mallefet
  • Ile aux Tortues (2001), de Jérôme Mallefet
  • Les Superpouvoirs de la taupe (2007), de Pierre Bressiant
  • Lascaux le ciel des premiers hommes (2007), de Stéphane Bégoin
  • Enquêtes Extraordinaires (2010), série documentaire présentée par Stéphane Allix
  • La Montagne Magique (2011), de Florence Tran & Simon Allix
  • Le Chien Et L'Enfant (2012), de Stéphane Krausz
  • Les 100 Lieux Qu'il Faut Voir (2014), série documentaire en dix épisodes

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Nombreux courts métrages parmi lesquels:

  • Je hais la musique ! (2003), de David Reyes
  • Barnabé et moi (2006), de Constance Stalla
  • I Love You (2008), de Benjamin Busnel
  • Légende de sang (2009), de Julien Seri
  • La réparation (2010), de Julien Boustani et Cécilia Ramos
  • La Ville Est Calme (2012), de Alexandre Labarussiat
  • Le Grand Combat (2012), de Jean-Nicolas Rivat

Divers[modifier | modifier le code]

  • Alésia le Rêve d'un Roi Nu (2012), de Christian Boustani et Gilles Boustani (MuséoParc Alésia)
  • La Bataille de Fromelles (2014), de Christian Boustani (Musée de la Bataille de Fromelles)
  • Nombreuses pièces de concert parmi lesquelles: "Danse des crabes", "Le Chant de l'Océan", "La Voix des Mers", "Petite Fantaisie"...

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. les deux autres compositeurs de la musique du film Le Renard et l'Enfant sont: Alice Lewis et Evgueni Galperine

Liens externes[modifier | modifier le code]