Dai Nippon Butoku Kai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Dai Nippon Butokukai)
Aller à : navigation, rechercher
Le Butokuden en 1900.
Les maîtres réunis en 1938.

En première ligne, Tatsuo Yamada (fondateur du Nihon Kenpo Karatedo, un des pères du kickboxing et élève de Motobu), Hironori Ōtsuka (fondateur du wado-ryu et élève de Funakoshi et Motobu), Yasuhiro Konishi (fondateur du Shinto Jinen ryu et élève de Funakoshi et Motobu), Sannosuke Ueshima (fondateur du Kushinryu et élève de Motobu) et Kenwa Mabuni (fondateur du Shitoryu). 2e ligne (4e à partir de la gauche), Gogen Yamaguchi (élève de Chojun Miyagi). Ligne arrière (premier à gauche), Neichu So (un élève de Gogen Yamaguchi et professeur de Masutatsu Oyama)

Le Dai Nippon Butoku Kai[1] (大日本武徳会?), ou association pour les arts martiaux du grand Japon, est une organisation non gouvernementale créée en 1895 avec le parrainage de l'Empereur du Japon. Son objectif premier était d'aider à la préservation des arts traditionnels ainsi qu'à encourager leur enseignement et leur diffusion, notamment dans le système éducatif de l'ère Meiji.

Plus tard, il servira de relais aux désirs expansionnistes du Japon impérial jusqu'à devenir une organisation fasciste dont le but avoué sera d'appuyer la propagande militaire japonaise. Nationalisée en 1942, il s'approprie une grande partie des organisations martiales de l'époque, et notamment le Kodokan Judo. Devenu une énorme organisation tentaculaire et incroyablement riche, son pouvoir de propagande est gigantesque pendant les années de guerre. C'est principalement pour cette raison que l'organisation sera démantelée par l'occupation Américaine en 1946 et ses membres seront poursuivis dans toutes les strates de la société et notamment dans l'administration.

Ce n'est qu'en 1953 qu'une nouvelle organisation portant le même nom sera fondée, renouant avec les objectifs initiaux impulsés par l'un de ses principaux dirigeant Nishikubo Hiromichi dès les années 1910, à savoir la préservation et la diffusion des arts martiaux traditionnels dans un but éducatif.

Si le Dai Nippon Budoku Kai reste aujourd'hui controversé en raison de son passé, mais également de ses liens avec l’extrême droite actuelle, elle est avec l'association pour la préservation des Kobudo l'une des deux organisations majeurs soutenant la diffusion des arts martiaux japonais au Japon et dans le monde entier.

Écoles martiales rattachées[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Association des Vertus Martiales du Grand Japon.
  2. (en) Shindo Jinen Ryu by Howard High
  3. (en) History of JKF Goju-kai
  4. (en) RYUSHO SAKAGAMI (1915 - 1993)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]