Décision de justice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Une décision de justice est un acte juridique émanant d'une autorité qui est parfois le pouvoir judiciaire et qui se prononce, par exemple, en matière civile, pénale, administrative[1] ou religieuse[2].

Formes et applications[modifier | modifier le code]

Une décision de justice est un acte rendu, par exemple, après la saisine d'une autorité susceptible de trancher un litige ou de rendre un avis au sujet duquel elle est sollicitée.

L'autorité est représentée par un tribunal, même si elle n'en comporte pas la dénomination[3], que celui-ci soit accessible physiquement aux parties par un greffe, des audiences, ou résultant de décisions unilatérales à l'initiative d'une seule partie[4]. Cette autorité est très souvent présidée par un ou plusieurs juges.

Le traitement du litige dépend de la législation du pays, qui peut relever :

Elle implique souvent[réf. nécessaire] une ou plusieurs parties, au sujet d'un litige délimité.

Une décision de justice peut revêtir diverses formes qui, dans certains pays, sont par exemple :

Dans certains pays, une décision de justice doit être communiquée aux parties par une notification.

Recours[modifier | modifier le code]

Une décision de justice peut être définitive (rendue en dernier ressort) ou susceptible d'un recours.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dans le cas de pays disposant d'un droit administratif distinct[pas clair][réf. nécessaire] du droit civil.
  2. Par exemple dans les pays de droit musulman.
  3. Par exemple dans le cas du conseil de prud'hommes, d'une cour d'appel
  4. Cas du décernement d'une contrainte.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • J-M. Auby et R. Drago, Traité des recours en matière administrative : Litec, 1992
  • C.-L. Boulard, Le respect par l'administration active des décisions du Conseil d'État au contentieux, Thèse Paris, 1932
  • R. Chapus, Droit du contentieux administratif : Montchrestien, 13e éd., 2008
  • P. DELVOLVÉ, L’exécution des décisions de justice contre l’administration, EDCE 1983-1984, no 35, p. 111
  • J. Chevallier, L'interdiction pour le juge administratif de faire acte d'administrateur : AJDA 1972, p. 67
  • J.-P. Costa, L'exécution des décisions de justice : AJDA 20 juin 1995
  • H. Oberdorff, L'exécution par l'Administration des décisions du juge administratif : Thèse Paris II, 1981
  • Rapport du Conseil d'État sur l'exécution des décisions des juridictions administratives, RFD adm. 1990, p. 481
  • C. GUETTIER, L’administration et l’exécution des décisions de justice, AJDA 1999, no spécial, p. 66

Articles connexes[modifier | modifier le code]