Cymatolège

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dans la mythologie grecque, Cymatolège (en grec ancien Κυματολήγη / Kumatolếgê) est une Néréide, fille de Nérée et de Doris, citée par Hésiode[1] dans sa liste de Néréides.

Famille[modifier | modifier le code]

Ses parents sont le dieu marin primitif Nérée, surnommé le vieillard de la mer, et l'océanide Doris. Elle est l'une de leur multiples filles, les Néréides, généralement au nombre de cinquante. Pontos (le Flot) et Gaïa (la Terre) sont ses grands-parents paternels, Océan et Téthys ses grands-parents maternels.

Poésie[modifier | modifier le code]

Elle est citée parmi d'autres Néréides par le poète symboliste Jean Moréas (1856-4910) dans un de ces poèmes:

Pour consoler mon cœur des trahisons
Je veux chanter en de nobles chansons,
Les doctes filles de Nérée :
Glaucé, Cymothoé, Thoé,

Protomédie et Panopée,
Teurice aux bras de rose, Eulimène, Hippothoé,
Et l’aimable Holie, et Amphitrite, à la nage prompte,
Proto, Doto, parfaite à charmer,
Et Cymatolège qui dompte
La sombre mer.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hésiode, Théogonie (vers 240 à 264)