Corrections Corporation of America

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Corrections Corporation of America
Fondation
Siège social
Cotation
Site web
Eden Detention Center, centre de détention pour migrants de la CCA, à Eden (comté de Concho, Texas).

La Corrections Corporation of America (CCA ; cotée au NYSE : CXW) est la plus grosse entreprise américaine du secteur carcéral. Basée à Nashville, elle a été créée en 1983, au début de la présidence Reagan, et gère aujourd'hui [Quand ?] plus de 60 complexes (pour une capacité de 90 000 lits) dans 19 États des États-Unis, relevant tant du système pénitentiaire que des centres de détention pour étrangers en situation irrégulière. Forte de 17 000 employés, elle surveille plus de 75 000 détenus. Toute activité de production réalisées dans les établissements peuvent générer un profit pour l'entreprise.

CCA a été nommé en 2008 comme l'une des 100 meilleures entreprises citoyennes par le magazine Corporate Responsibility Officer. Le magazine militaire national GI Jobs a souligné CCA comme un employeur solide pour les anciens combattants et a également nommé CCA comme un de ses « Top 50 emplois bienvenus militaire ». Il a constaté CCA devrait payer environ 53 000 $ pour violation de la loi sur les droits de réembauchage des services d'emploi et en uniforme.

Développement : des années 1980 aux années 2000[modifier | modifier le code]

Pionnière, la CCA a débuté dans le secteur de l'immigration, puisque la compagnie ouvrait sa première installation, le Houston Processing Center, en 1984, sous contrat avec l’Immigration and Nationalization Service du département de la Justice (depuis 2003 U.S. Immigration and Customs Enforcement). Le centre de détention visait à retenir les migrants en attente de leur jugement. Elle étendit ses opérations à l'incarcération des mineurs délinquants, en 1984 et 1986, dans l'État du Tennessee. En 1989, elle ouvrit la New Mexico Women's Correctional Facility (capacité d'environ 200 lits) à Grants (Nouveau-Mexique). En 1992, CCA ouvrait la première prison privée à sécurité renforcée (Supermax), le Leavenworth Detention Center (256 lits), contractée pour ce faire par le U.S. Marshals Service.

Lobbying[modifier | modifier le code]

CCA est connue pour son lobbying au Congrès afin de durcir les lois. Le Boston Phoenix annonçait ainsi que la firme avait dépensé plus de 2,7 millions de dollars, de 2006 à septembre 2008, à cette fin[1]. L'entreprise a obtenu des accords avec le gouvernement fédéral Américain. Le gouvernement a l'obligation de fournir un taux de détention dans ses prisons compris entre 80 et 100% ou sinon il devra payer des indemnités.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Freedom watch: Jailhouse bloc, by HARVEY SILVERGLATE AND KYLE SMEALLIE, Boston Phoenix, 9 décembre 2008

Voir aussi[modifier | modifier le code]