Corian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Table en Corian.

Le Corian est une marque de matériau mis au point par DuPont en 1967. Ce matériau composite est constitué pour 2/3 de charges minérales et 1/3 de résine acrylique. Ce matériau fait partie de la catégorie dite « solid surface ».

Historique[modifier | modifier le code]

La première formule du Corian remonte à l'année 1963 et est le fruit du travail de deux chercheurs de la société, Don Slocum et George Mann[1]. Sa composition originale diffère de celle du matériau d'aujourd'hui, et comprend de la résine acrylique et du carbonate de calcium pour la charge[1]. Il est breveté en 1965[2] et commercialisé à partir de 1967 sous l’appellation Corian, et deux ans plus tard, sa production de masse est lancée dans les usines DuPont de la ville de Buffalo, dans l'État de New York[1].

En 1970, sa composition est modifiée : Ray Duggins a l'idée de remplacer le carbonate de calcium par du trihydrate d'aluminium, rendant le matériau plus résistant aux acides et lui donnant son aspect translucide[1].

Utilisation[modifier | modifier le code]

Ce matériau est utilisé essentiellement dans la fabrication de plans de travail de cuisine et surfaces de salle de bain[2]. Le Rijksmuseum Amsterdam aux Pays-Bas a largement employé ce matériau, notamment dans les bandes anti-dérapantes des marches d'escalier ou encore les longs comptoirs d'accueil[3].

Le matériau sert également de revêtement de façade de bâtiments, en France, notamment l'immeuble de bureaux Silex 1 à Lyon[4], l'hôtel Seekoo à Bordeaux[5] ainsi que celle de la Cité régionale de l'environnement à Pantin[6] ; en Espagne, la rénovation de deux immeubles plaza Luceros à Alicante[7].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]