Confer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Confer, en forme souvent abrégée « cf. »[1] ou « cfr »[2] (sans point) dans les textes, est une expression latine utilisée par une rédaction pour inviter son lectorat à consulter un autre passage ou un autre ouvrage[3]. Selon les usages en matière d'édition, cette abréviation ne s'écrit pas en italique[4], contrairement aux autres abréviations d'origine latine comme i.e. ou op. cit..

Origine[modifier | modifier le code]

L'abrégé « cf. » vient du verbe conferre signifiant « rapprocher », « joindre », « réunir »[5], dont il est la forme à la deuxième personne du singulier de l'impératif présent[6]. Il peut donc se traduire par « compare, rapproche » et/ou « mets en parallèle », mais son usage en français a plutôt pris le sens de « se reporter à » ou « voir »[6],[7].

Signification générale[modifier | modifier le code]

« cf. référence X » signifie « voir la référence X » ou « comparer à la référence X ».

Pour le même usage :

  • les anglophones utilisent « q.v. » (quod vide)[8], signifiant « auquel se référer »[9] ou compare (c'est-à-dire « comparer »)[10] ;
  • les germanophones utilisent « vgl. », pour Vergleiche, que l'on peut traduire par « comparer » à l'impératif[11].

Cas particulier de la taxonomie[modifier | modifier le code]

En biologie, « cf. » est employé pour désigner un spécimen qui ressemble à une espèce connue sans en avoir toutes les caractéristiques (il peut s'agir d'une espèce proche ou d'une variété ou d'une simple forme atypique)[12]. Ainsi « Laccaria cf. laccata » désigne un laccaire proche du très polymorphe laccaire laqué ; on peut lire « voir dans le groupe de laccata ». L’abréviation s'utilise souvent lorsqu'une identification laisse un doute minime qu'une analyse plus poussée, microscopique ou génétique, aurait permis de lever l’ambiguïté, on peut alors la traduire par « quasiment », « probablement » ou « vraisemblablement »[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Définition : cf. », sur larousse.fr (consulté le ).
  2. « Définition : confer (cf.) », sur Travaux publics et Services gouvernementaux Canada / TERMIUM Plus, (consulté le ).
  3. « Dictionnaire (9e édition) : CONFER (r se prononce) », sur Académie française (consulté le ).
  4. Lexique des règles typographiques en usage à l'Imprimerie nationale, 2007 (ISBN 978-2-7433-0482-9), p. 7.
  5. Xavier Nègre, « Dictionnaire Gaffiot, latin-français (1934) : CONFERO », sur lexilogos.com (consulté le ).
  6. a et b « Définition : Confer », sur CNRTL, (consulté le ).
  7. Clifford A. Hull, Steven R. Perkins et Tracy L. Barr (trad. de l'anglais par Danièle Robert), Le Latin pour les Nuls [« Latin for dummies »], Paris, edi8 / First éditions, coll. « édition poche », , 326 p., 19 cm (ISBN 2754085866 et 978-2-7540-8344-7, notice BnF no FRBNF44514586, présentation en ligne, lire en ligne), p. 317.
  8. (en) International Commission on Zoological Nomenclature, International code of zoological nomenclature : adopted by the International Union of Biological Sciences, Londres, ICZN / Printed by Tipografia La Garangola - Padova (Italy), , 344 p., 21 cm (ISBN 0853010064, présentation en ligne, lire en ligne [PDF]), p. 133.
  9. Depry N’Guessan et Gnagne Akpa, « Cours de Méthodologie de Recherche en Philosophie : Quelques abréviations courantes » [PDF], sur Université Félix-Houphouët-Boigny, (consulté le ), p. 19 / 27.
  10. (en) N.S. Gill, « Scholarly Latin Academic Abbreviations » (version du 2 janvier 2017 sur l'Internet Archive), sur ancienthistory.about.com, (consulté le ).
  11. (de) J. G. Flügel, Triglotte, oder Kaufmännisches Wörterbuch in drei Sprachen: Deutsch-englisch-französisch. Français-Anglais-Allemand, vol. 3, Leipzig, [s.n.], , 358 p., in-8° (présentation en ligne, lire en ligne), p. 6.
  12. « Cf. : définition et explications », sur aquaportail.com (consulté le ).
  13. J.-P. Lonchamp, « Index synonymique de la flore de France », sur dijon.inrae.fr (flore-france) / INRAE, (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]