Companhia de Concessões Rodoviárias

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Companhia de Concessões Rodoviárias
logo de Companhia de Concessões Rodoviárias

Création 1998
Forme juridique Société anonymeVoir et modifier les données sur Wikidata
Action BM&F Bovespa: CCRO3
Siège social São Paulo, SP
Drapeau du Brésil Brésil
Direction Ana Maria Marcondes Penido Sant’anna
Actionnaires Andrade Gutierrez (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité Concessions d'autoroutes et d'aéroports
Filiales CCR Metro Bahia (d), ViaQuatro, Q18465510, ViaMobilidade (en) et Q18481423
Effectif 13.000[1]
Site web www.grupoccr.com.br

Companhia de Concessões Rodoviárias - CCR SA (BM&F Bovespa: CCRO3) est un groupe industriel brésilien spécialisé dans les concessions autoroutière, ferroviaire et aéroportuaire.

Historique[modifier | modifier le code]

La Companhia de Concessões Rodoviárias (CCR) est créée en 1998 pour opérer les routes fédérales et étatales brésiliennes[2]. Le groupe est né du rapprochemement des sociétés Soares Penido (actionnaire à 17,2%), Andrade Gutierrez (17%) et Camargo Corrêa (17%), le reste des parts (48,8%) étant échangées publiquement. À sa création, le groupe compte dans ses actifs la concession du pont Rio-Niterói[1].

À partir de 2002, la CCR est indexée sur le BM&F Bovespa. En 2003, la CCR acquiert 38,25% du capital de la STP, société qui gère 94% des péages électroniques sur les routes du pays, et une centaine de parkings dans sept états. En 2005, la CCR augmente sa participation dans la société ViaOeste qui opère 168 kilomètres de routes dans l'état de São Paulo[2].

En 2006, la CCR initie le premier partenariat public-privé de l'histoire du Brésil pour opérer la ligne 4 du métro de São Paulo. En 2007, la société entre à hauteur de 40% dans le capital du concessionnaire autoroutier Renovias (345,6 kilomètres de routes en gestion), puis en 2008 la CCR prend 45% de Controlar, société qui gère le contrôle technique de tous les véhicules de la ville de São Paulo[2].

En 2012, le groupe CCR reprend les concessions des aéroports internationaux de Quito, San José, et Curaçao. En 2015, la CCR acquiert Total Airport Services (TAS), entreprise nord-américaine de services aéroportuaires[1], et perd la concession du pont Rio-Niterói reprise par EcoRodovias[3].

Fin 2018, la Companhia de Participações em Concessões (CPC), filiale concessions du groupe CCR, remporte l'attribution de 4 routes brésiliennes : les autoroutes 101, 386 et 448, et la route nationale 290[1].

Concessions[modifier | modifier le code]

CCR SA détient les concessions pour

Notes & Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e (pt) Vanessa Kanenberg, Grupo CCR: quem é a concessionária que vai assumir as BRs 101, 386, 448 e freeway, www.clicrbs.com, 1 novembre 2018 (consulté le 12 février 2019)
  2. a b et c (es) Nuestra historia, Grupoccr.com.br (consulté le 12 février 2019)
  3. (pt) Darlan Alvarenga Ecorodovias vence leilão da Ponte Rio-Niterói com deságio de 36%, www.globo.com, 18 mars 2015 (consulté le 12 février 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Site officiel