Commanderie de Verrières

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Commanderie de Verrières
Clocher et porche de la chapelle
Clocher et porche de la chapelle
Présentation
Fondation Drapeau des chevaliers hospitaliers Hospitaliers XIIIe siècle
Protection Logo monument historique Classé MH (1911)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Coordonnées 45° 49′ 04″ nord, 4° 01′ 41″ est

La commanderie de Verrières est une commanderie hospitalière située dans le département de la Loire à environ 30 km au nord de Montbrison, sur la commune de Saint-Germain-Laval.

La chapelle est classée monument historique depuis 1911[1].

La maison qui la jouxte a appartenu au photographe Félix Thiollier, qui a pris de nombreuses photos dans la région.

Histoire[modifier | modifier le code]

Membres et annexes[modifier | modifier le code]

Outre les possessions directes de la commanderie constituées de fiefs, terres, dîmes et rentes, le commandeur de Verrières administrait également des membres et annexes, certains étant eux-mêmes d'anciennes commanderies[2],[3]:

  • La Sauveté et Saint-Martin, commune de Saint-Martin-la-Sauveté
    • Au XVIIe siècle, ce membre consistait en « La Sauveté : église de St-Martin, ruines du château, dîmes, rentes, justice. »[4]
  • Le Pizay, commune de Cezay[N 1]
    • 1614/15 : « Métairie du Pisey : maison, grange, étables, jardin, terres, bois »[4] ; 1789 : « Membre de Pizay : maison, grange, étables, domaine de prés et terres, terre des Dareizes, aux Thioleys, bois, pinée en plantation »[5]
  • Le Temple de Roanne, commune de Saint-Romain-la-Motte
    • « St-Jean-du-Temple-lès-Roanne : chapelle, maison, terres, prés, bois, vigne, rentes »[4] ; 1789 : « chapelle, maison, étables, grange, près de Marganne, de La Rulière, de Chalumet, de La Chapelle, Bollard, du Pâquier des Bœufs, étang, bois ».
  • Sals, commune de Saint-André-d'Apchon ?[N 2]

Liste des commandeurs[modifier | modifier le code]

La liste des commandeurs ci-dessous a été établie par Vincent Durand (archéologue) à la fin du XIXe siècle[6].

  • Frère Guillaume Audebert, (1287)
  • Fr. Antoine Pont., (1292)
  • Fr. Girin de Roussillon, (1318-1326, 1332)
    • Commandeur de Chazelles, (1335)
  • Fr. Artaud de Saint-Romain, (1329)
  • Fr. Girard de Montaigu, (1345)
  • Fr. Bigot de Solages (1368, 1395) / Viget de Solengue (1382, 1412)
  • Fr. Antoine du Vernet dit Porus, (1396, 1415)
    • Commandeur de Chazelles, (1403-1404)
  • Fr. Claude de la Jasse, (1419)
  • Fr. Antoine de Montcupt, (1432)
  • Dauphin de La Marche, (1458)
  • Fr. Edouard du Puy, (1458)
  • Fr. Jean Lavre, (1505-1513)
  • Fr. Jean d'Iserant, (1518-1521)
  • Fr. Jacques Mitte de Chevrières, (1523-1525)
    • Commandeur de Chazelles et de Verrières
  • Fr. Jean de Vallin, (1530-1537)
  • Fr. Albert de Faucon, (1544-1546)
  • Fr. Hugues de Nagu-Varennes, (1555)
  • Fr. Charles de Thianges, (1558-1559)
  • Fr. François-Philippe de Saint-Viance, (1587-1592)
  • Just de Bron de la Liègue, (1600-1613)
  • François du Bost de Codignat, (1614-1637)
  • Anne de Chaste de Gessan, (1657)
    • Grand-maître de l'ordre, (1660) [N 3]
  • Charles de Fay de Gerlande, (1662-1666)
  • Jacques de Cordon d'Evieu, (1667-1679)
  • François de Bocsozel de Montgontier, (1684-1693)
  • Hector de Saint-Georges, (1698-1699)
  • Gilbert de Fougères du Cluzeau, (1712-1713)
  • François Foucault de Beaupoil de Saint-Aulaire, (1718-1730)
  • Claude Aubery de Vatan, (1737)
  • Jean-Philibert de la Tour-Maubourg, (1739-1758)
  • François-Léonard d'Ussel de Châteauvert, (1761-1764)
  • Jean-Alexis de Boislinard de Margou (1766-1785)
  • Claude-Marie de Sainte-Colombe l'Aubépin / Jean-Hyacinthe d'Ussel de Châteauvert , (1789)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Vincent Durand ne mentionne pas ce membre, on le trouve pourtant lors de la dernière visite de la commanderie de Verrières et de ses membres en 1789 (Guigue 1895, p. 149 (H. 182)).
  2. Vincent Durand émet des doutes concernant l'existence du membre de Sals mentionné par Broutin 1876, p. 352 et cité par Léopold Niepce. On ne le trouve pas dans l'inventaire des archives réalisé par Guigue en 1895. Ce serait « la maison ou grange de Chacie appartenant à Verrères est baillée de assise par an par 11 l. t. » qui existait en 1333 et d'après Broutin, les droits de justice de ce membre sont mentionnés en 1372. Alors qu'en 1367, on trouve une maison du Temple de Chatres, paroisse de Saint-Étienne-le-Molard puis une mention en 1435 de « Martinus de Sala alias de Templo parochia Sancti Stephani lo Molar » qui laisse penser qu'il y a eu confusion entre ces deux lieux. Chartre, hameau au nord de Saint-Étienne-le-Molard n'est qu'à 8.5 kilomètres au sud-est de Verrières. La seule incertitude concerne le fait que « Chacie » n'est pas dite « du Temple » en 1333, donc que ce ne serait pas Chartre. Deux propriétés distinctes?
  3. D'après Durand 1898, p. 396, Anne de Chaste de Gessan n'est autre que Annet de Clermont-Gessan.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Commanderie de Verrières », notice no PA00117618, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Georges Guigue, Inventaire-Sommaire des archives départementales antérieures à 1790 : Rhône - Archives Ecclésiastiques - Série H - H1 à H 702 - Ordre de Malte -Langue d'Auvergne , t. I, (lire en ligne), p. 149 (H. 182)
  3. Durand 1898, p. 393-394.
  4. a b et c Guigue 1895, p. 119 (H. 138).
  5. Guigue 1895, p. 149 (H. 182).
  6. Durand 1898, p. 395-396.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Auguste Broutin, « La commanderie de Saint-Jean-des-Prés », dans Histoire des couvents de Montbrison avant 1793, vol. II, (lire en ligne), p. 333-...
    Ce chapitre est consacré à l'histoire de la commanderie de Montbrison mais traite aussi des autres commanderies du Forez: la commanderie de Chazelles-sur-Lyon et celle de Verrières.
  • Vincent Durand, « Excursion archéologique de la société de la DIANA à Saint-Germain-Laval, Notre-Dame de Laval, Grezolles, Aix et Saint-Marcel d'Urfé le 18 juillet 1894 (compte-rendu) », Bulletin de la Diana, no 3,‎ , p. 383-396, lire en ligne sur Gallica
  • Léopold Niepce, Le Grand-Prieuré d'Auvergne : Ordre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, Lyon, Librairie Générale Henri Geors, , XI-352 p. (OCLC 422251418, présentation en ligne), p. 231,243-244,301-304
  • Dr Rimaud, « Excursions Foréziennes archéologiques et historiques », Annales de la société d'agriculture, industrie, sciences, arts & belles-lettres du département de la Loire, iI, vol. 27, t. III,‎ , p. 101-105 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Ressource relative à l'architectureVoir et modifier les données sur Wikidata :