Coloma (Californie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Coloma
Coloma, California street2.jpg
Géographie
Pays
État
Comté
Superficie
8,7 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Démographie
Population
529 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
60,9 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Quartier historique (en), census-designated placeVoir et modifier les données sur Wikidata
Statut patrimonial
National Historic Landmark (), National Register Historic District (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Code postal
95613Voir et modifier les données sur Wikidata
Code FIPS
06-14764Voir et modifier les données sur Wikidata
GNIS
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coloma.

Coloma est une localité située dans le Comté d'El Dorado, en Californie (Drapeau des États-Unis États-Unis) à quelques kilomètres au nord-ouest de Placerville.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dernière demeure de James Marshall à Coloma.

Coloma doit son nom à celui donné par les indigènes à la vallée dans laquelle elle se situe : Cullumah, ce qui signifie belle.

La localité s’est développée autour de Sutter's Mill, site près duquel James W. Marshall a découvert de l'or en 1848. Cette découverte marqua le début de la ruée vers l'or en Californie.

Un bureau de poste s’y établit en 1849, sous le nom de Culloma, puis prend le nom de Coloma en 1851.

Coloma devient un National Historic Landmark, site historique national, en 1961.

Géographie[modifier | modifier le code]

Coloma se situe à environ 58 km au nord-est de Sacramento, Californie. Elle s’élève à une altitude de 233 m. Elle connaît un climat de type méditerranéen chaud.

La population vit essentiellement de l’agriculture et du tourisme.

En 2010, la localité compte 529 habitants.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marijke Roux-Westers, Villes fantômes de l'Ouest américain : leur vie, leur mort, leur survie, Publications de l'université de Saint-Étienne, 2006.

Lien externe[modifier | modifier le code]