Coliade verdâtre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Colias nastes

Le Coliade verdâtre (Colias nastes) est un insecte lépidoptère de la famille des Pieridae, de la sous-famille des Coliadinae et du genre Colias.

Le Coliade verdâtre est un papillon holarctique.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Colias nastes (Boisduval, 1832)

Sous-espèces et formes[modifier | modifier le code]

  • Colias nastes présent dans l'Arctique et le nord-est du Canada.
Au Canada
  • Colias nastes aliaska (O. Bang-Haas, 1927) Dans l'ouest de l'Arctique, le Yukon et l'Alaska.
  • Colias nastes dioni (Verhulst, 1999) en Alaska
  • Colias nastes ferrisi (Verhulst, 2004) en Alaska.
  • Colias nastes moina (Strecker, 1880) Inféodée à la côte ouest de la baie d'Hudson.
  • Colias nastes streckeri (Grum-Grshimailo, 1895) Dans les Rocheuses de l'Alberta et de la Colombie-Britannique[1].
En Russie
  • Colias nastes dezhnevi (Korshunov, 1996) ans le nord-est de la Sibérie.
  • Colias nastes mongola (Alpheraky, 1897) inféodé aux monts Altaï.
  • Colias nastes streckeri (Grum-Grshimailo, 1895) synonymes Colias nastes zemblica (Verity, 1911) et Colias nastes sibirica (Kurentzov, 1970)
  • Colias nastes jacutica (Kurentzov, 1970) synonymes Colias nastes jacuticola (Weiss et Mracek, 1989)[2]
  • Colias nastes cocandicides (Verity, 1911) aire de répartition non indiquée[3].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Le Coliade verdâtre se nomme Labrador Sulphur en anglais et Vale luzernevlinder en néerlandais.

Description[modifier | modifier le code]

Le Coliade verdâtre est un papillon de taille moyenne d'une couleur jaune pâle à verdâtre, au revers blanc bordé d'une frange rose des deux côté.

Chenille[modifier | modifier le code]

Les œufs éclosent en une à deux semaines, et donnent des chenilles vertes ornées à maturité d'une fine raie blanche à points noirs sur les côtés.

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

C'est la chrysalide qui hiverne et très rarement la chenille. Il arrive que la chrysalide hiverne deux hivers de suite.

Le Coliade verdâtre vole de mai à juillet, en une seule génération.

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de sa chenille sont des Vaccinium et des Astragalus (Astragalus alpinus et Astragalus frigidus).

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Le Coliade verdâtre est présent dans toute la région arctique: Groenland, Labrador et nord de l'Amérique. C'est une espèce circumpolaire.

Au Canada il est présent dans les régions alpines de la Colombie-Britannique et de l'Alberta, dans tout le Yukon, le Nunavut et les Territoires du Nord-Ouest, et dans l'Archipel arctique jusqu'à l'île d'Ellesmere.

Biotope[modifier | modifier le code]

Le Coliade verdâtre apprécie les lieux caillouteux et les clairières marécageuses des bois de bouleau.

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier.

Philatélie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • M.Chinery et P.Leraut, Photoguide des papillons d'Europe, Delachaux et Niestlé (ISBN 2-603-01114-6)

Liens externes[modifier | modifier le code]