Cobitidae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les loches ou Cobitidés (Cobitidae) forment une famille de poissons d'eau douce appartenant à l'ordre des Cypriniformes. Selon leMuséum américain d'histoire naturelle, l'espèce Pangio longimanus est le plus petit des cobitidés[3].

Les Cobitidae, regroupant des espèces dites « vraies » loches, sont une famille de poissons d'eau douce du Vieux Monde (Afrique, Europe, Asie). Ils se rencontrent dans toute l'Eurasie et au Maroc, et habitent les écosystèmes fluviaux. Aujourd'hui, la plupart des « loches » sont placés dans d'autres familles. Cette dernière comprend environ 260 espèces décrites. De nouvelles espèces sont régulièrement décrites[4],[5].

Description et écologie[modifier | modifier le code]

Les formes de corps des Cobitidae ont tendance à être vermiculaire, en forme de ver, long et mince. La plupart des « vraie » loches ne disposent pas de véritables écailles, et comme beaucoup d'autres Cypriniformes et autres poissons-chats, ils ont des barbillons sur la gueule (habituellement de trois à six paires). Quelques autres traits typiquement trouvés dans cette famille sont, une petite bouche dirigée vers le bas - une gueule adaptée à leur mode de vie benthique de balayage des substrats de fond - un aiguillon érectile en-dessous de l'œil, et un pharynx (gorge) garnie d’une seule rangée de dents.

Les « vraie » loches sont pour la plupart des charognards et sont omnivores, généralement pas très pointilleux sur leur nourriture. Ils peuvent manger des crustacés aquatiques, des insectes et autres petits invertébrés, ainsi que des morceaux de détritus organiques. Beaucoup vivent dans des eaux eutrophes, de qualité généralement médiocre et se nourrissent de vers Tubifex et benthos similaires associées à ces habitats. Certaines de ces loches se sont adaptées à de faibles niveaux d'oxygénations, dans les rivières ou les étangs boueux chauds et sales en étant capable d'avaler de l'oxygène atmosphérique. Certaines espèces, en particulier des genres Cobitis et surtout Misgurnus, sont sensibles à l'évolution de la pression d'air. Ils changent leur comportement en conséquence. Comme ces changements d’activités sont généralement en rapport avec le climat, ils sont communément appelés « loches météorologiques » (« weatherfishes » en anglais).

Certains Cobitidae ont été introduites dans des pays étrangers, où ils peuvent poser des problèmes à la faune locale comme espèces envahissantes[6]. D'autres « vraie » loches, beaucoup des espèces migratrices, ont été gravement touchés par la destruction de leurs habitats, la pollution chimique et la construction de barrages, et sont aujourd’hui considérés comme espèces menacées. Certaines de ses espèces migratrices sont également populaires en aquariophilie, mais sont très difficiles à élever en captivités et avec la surpêche et l’épuisement des stocks, alors qu’autrefois ses espèces étaient très courantes dans plusieurs cas.

Utilisation par l’homme[modifier | modifier le code]

Certaines « vraie » loches sont populaires comme poisson de consommation dans les pays asiatiques tels que le Japon. Ceux-ci sont d'une importance dans les pêcheries ou élevés dans l’aquaculture. Les petites espèces peuvent parfois être prises pour appât.

En aquariophilie[modifier | modifier le code]

Beaucoup des espèces les plus colorées sont populaires auprès des aquariophiles d'eau douce. Certaines espèces de Cobitidae sont souvent rencontrées dans le commerce comme les jardineries traditionnelles Misgurnus anguillicaudatus, Acantopsis choirorhynchos.

Références culturelles[modifier | modifier le code]

Plusieurs loches sous de nombreuses formes ont été représentées dans plusieurs jeux vidéo:

  • Dans le jeu Nintendo 64 The Legend of Zelda : Ocarina of Time, le plus grand poisson que l’on peut attraper est le « loche Hylian ». Il a une longue et basse nageoire dorsale contrairement au Cobitidae, et ressemble beaucoup à un mélange entre un Misgurnus et un Channa argus (ce dernier n’étant pas une loche). Ces deux poissons sont assez familiers à travers l'Asie de l'Est.
  • La « loche Hylian » est également présente dans le mini-jeu de pêche sur la console de jeu de Nintendo GameCube et sur la Wii, dans le jeu The Legend of Zelda: Twilight Princess.
  • Les Loches apparaissent également dans le jeu de Nintendo DS « Animal Crossing » « Wild World » et sa suite sur la Wii dans « Animal Crossing » : « City Folk ». Ils sont représentés sous formes de petits poissons, qui se rencontrent dans les rivières de mars à mai. Pas rare, un spécimen qui dans le jeu se monnaye pour seulement 300 cloches (autant qu’un black-bass). L'icône, bien que très limité dans la résolution graphique, est une représentation correcte d'une loche avec un motif de couleur ressemblant à certaines espèces d’Asie de l'Est du genre Cobitis.

Citation[modifier | modifier le code]

Henry IV de Shakespeare, Partie 1 Acte 2 a[7] :

« Pourquoi, ils nous permettront jamais un Jordan, puis nous fuir dans votre cheminée ; et votre chambre - mensonge engendrent des puces comme une loche. »

Cela pourrait être une faute de frappe, ou un terme obsolète pour un pigeonnier[7], aujourd'hui comme alors notoire pour « élevage » de puces Ceratophyllus columbae. Ou il pourrait en effet se référer aux poissons : la loche épineuse (Cobitis taenia), originaire d'Angleterre et très prolifique, et la phrase peut être interprétée comme signifiant « ...puces hôtes, aussi abondamment que les pontes de loches épineuses » [8]

Liste des sous-familles[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Kottelat, M. (2012): Conspectus cobitidum: an inventory of the loaches of the world (Teleostei: Cypriniformes: Cobitoidei). The Raffles Bulletin of Zoology, Suppl. No. 26: 1-199.
  2. Page, L.M. & Tangjitjaroen, W., « Aperioptus pictorius Richardson 1848 is a senior synonym of Acanthopsoides molobrion Siebert 1991, and Aperioptus is a senior synonym of Acanthopsoides Fowler 1934 (Cypriniformes: Cobitidae) », Zootaxa,, vol. 3962, no 1,‎ , p. 179–181 (lire en ligne)
  3. [PDF] (en) Pangio longimanus, a miniature species of eel-loach from Central Laos, Ralf Britz et Maurice Kottelat
  4. Modèle:FishBase family
  5. Nelson, J.S. (2006): Fishes of the World. John Wiley & Sons, Inc. (ISBN 0-471-25031-7)
  6. Misgurnus anguillicaudatus (fish( ISSG Global Invasive Species Database
  7. a et b Absolute Shakespeare (AS) [2000]: King Henry IV, Part I Essay. Retrieved 2008-AUG-10.
  8. Steevens, G. (1809): The Plays of William Shakespeare: With the Corrections and Illustrations of Various Commentators (Vol. 15: Hamlet, Timon of Athens). PDF fulltext at Google Books. p.201

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :