Clocher roman d'Isola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Clocher roman d'Isola
Isola village - clocher roman.jpg
Présentation
Type
Style
Construction
XIIe siècle
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Provence-Alpes-Côte d'Azur
voir sur la carte de Provence-Alpes-Côte d'Azur
Red pog.svg
Localisation sur la carte des Alpes-Maritimes
voir sur la carte des Alpes-Maritimes
Red pog.svg

Le clocher roman de l'ancienne église Saint-Pierre, est un vestige de l'ancienne église Saint-Pierre d'Isola dans le département français des Alpes-Maritimes.

Historique[modifier | modifier le code]

Le clocher est le seul reste de l'église Saint-Pierre datant du XIIe siècle. L'église Saint-Pierre dépendait du chapitre de la cathédrale de Nice. Il a dû être construit par un atelier de maçons itinérants.

À la suite d'une inondation due à la Guerche ou à un torrent, l'église a été abandonnée au XVIe siècle au profit de l'église Saint-Antoine, elle-même remplacée par l'église Saint-Pierre-ès-Liens, en 1682[1].

Malgré la ruine de l'église Saint-Pierre, les habitants d'Isola ont voulu conserver le clocher.

Ce clocher fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [2].

Présentation[modifier | modifier le code]

Le clocher roman est très élancé avec une section carrée de 3,80 m de côté pour une hauteur de 16 m avec une flèche pyramidale.

En partie supérieure, il y a trois étages des baies en plein cintre dont les dernières sont géminées avec des colonnettes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Joseph Giordan, La construction de l'actuelle paroissiale d'Isola, p. 77-82, Nice-Historique, année 1935, no 478 Texte
  2. « Clocher roman », notice no PA00080747, base Mérimée, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Luc F. Thévenon, L'art du Moyen Âge dans les Alpes méridionales, p. 42, Éditions Serre (collection patrimoines), Nice, 1983 (ISBN 2-86410-047-9)
  • Jacques Thirion, Alpes romanes, p. 54, Éditions Zodiaque (collection la nuit des temps no 54), La Pierre-qui-Vire, 1980
  • Philippe de Beauchamp, L'art religieux dans les Alpes-Maritimes, p. 80, Édisud, Aix-en-Provence, 1993 (ISBN 2-85744-485-0) (notice BnF no FRBNF35104345)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]