Climat de la république du Congo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le climat de la république du Congo est essentiellement chaud et humide, du fait de la localisation du pays dans la zone intertropicale. Le relief favorise la circulation des différentes masses d'air abordant le territoire.

Facteurs du climat[modifier | modifier le code]

Départements de la république du Congo.

Le Congo est situé entièrement dans la zone intertropicale chaude et humide entre le 4e parallèle nord et le 5e parallèle sud[1]. Les altitudes très faibles favorisent la circulation des masses d'air[2],[3].

Les masses d'air sont sous la subordination d'anticyclones[4],[5]. Des deux anticyclones, saharien et sud-africain, naissent des masses d'air chaud et sec qui s'écoulent vers l'ouest, tandis que l'anticyclone de Sainte-Hélène dirige vers l'est et le nord-est un air chaud et humide qui pénètre à l'intérieur du pays[6].

L'air atlantique rencontre, en progressant, l'air chaud et asséché de l'océan indien[7],[8],[5].

Au sud-ouest du pays les unités du relief sont parallèles entre elles et de direction nord-ouest vers le sud-est. Dans le nord et au centre, l'ouest est surélevé et l'est est constitué d'une dépression. Cela permet une bonne circulation de l'air et des précipitations[9]. La végétation, composée de forêts et de savanes, fait régner une humidité relative élevée.

Caractéristiques du climat[modifier | modifier le code]

Le Congo connait une température moyenne de 25 °C. Les amplitudes thermiques sont faibles ; elle fluctuent de °C à °C[10]. L'air est toujours humide[11]. Les précipitations sont de l'ordre de 1 600 mm par an avec des maxima en mars-avril et octobre-novembre[12].

Types de climats[modifier | modifier le code]

Le climat équatorial[modifier | modifier le code]

Le climat équatorial chaud et humide[13] concerne le nord du pays : départements de la Likouala, de la Sangha, nord de la Cuvette-Ouest et de la Cuvette centrale. La température moyenne est de 26 °C avec des précipitations abondantes toute l'année, de 1 800 mm à 2 000 mm par an. La saison sèche est absente. L'amplitude thermique est de °C[14].

Le climat subéquatorial[modifier | modifier le code]

Première pluie après trois mois de saison sèche et de pénurie d'eau (octobre 2018).

Le climat subéquatorial concerne le centre du pays : partie sud des deux départements de la Cuvette, Plateaux, nord du Pool et Brazzaville. Il se caractérise par des températures moyennes de 25 °C avec des précipitations de 1 600 mm à 1 800 mm par an. Il existe une saison sèche et une saison des pluies, l'amplitude thermique est de °C[15].

La ville de Lékana (département des Plateaux) bénéficie d'un microclimat de type équatorial avec une température moyenne de 25 °C et des précipitations de 2 000 mm par an.

Le climat tropical humide[modifier | modifier le code]

Le climat tropical humide concerne le sud du pays, de la côte Atlantique à Brazzaville. La température moyenne est de 25 °C avec des précipitations de 1 200 mm à 1 600 mm par an. Il existe deux saisons, l'amplitude thermique est de °C[16].

Incidences du climat[modifier | modifier le code]

La forte pluviométrie et la température entretiennent une flore tropicale luxuriante ; la forêt du Bassin du Congo est le deuxième massif forestier du monde[17]. On trouve aussi des savanes[18].

La faune comprend plusieurs espèces telles que le gorille, le chimpanzé, l'éléphant, l'hippopotame, le buffle, le pangolin… intéressantes pour le développement de l'industrie du tourisme.

Les pluies alimentent une hydrographie abondante qui fait du Congo un pays hydromorphe. Les cours d'eau importants sont, outre le fleuve Congo, la Nkéni et l'Alima[19].

Ce climat pluvieux permet d'arroser les sols mais ces derniers sont dégradés par le lessivage[20] et par la formation de carapaces rendant difficile la germination des plantes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « COP21 : Séminaire « Ensemble pour le Climat » à l’université Marien Ngouabi », sur ambafrance-cg.org
  2. « République Congo - climat », sur republique-congo.com (consulté le 27 janvier 2016)
  3. « Le Congo, bassin du Congo », Ambassade de la République du Congo aux États-Unis d'Amérique
  4. « Le Congo un modèle de la lutte contre le changement climatique », sur portail242.info (consulté le 27 janvier 2016)
  5. a et b Gaston Samba, Le Congo-Brazzaville : climat et environnement, L'Harmattan, , 168 p. (présentation en ligne)
  6. « Le Congo », sur fil-info-france.com (consulté le 27 janvier 2016)
  7. André Fontana, Milieu marin et ressources halieutiques de la république populaire du Congo, Continental Shelf, (lire en ligne), p. 49
  8. « L'économie verte, notre vision écologique », sur pronarcongo.org (consulté le 27 janvier 2016)
  9. « Projets sur le changement climatique en Afrique » [PDF], Commission européenne, (ISBN 978-92-79-38420-2)
  10. Encyclopédie Larousse, Fiche du Congo-Brazzaville, section climat
  11. Central African Regional Program for the Environment, « Les forêts du bassin du Congo. Évaluation préliminaire » [PDF],
  12. « République du Congo », sur assecaa.org (consulté le 27 janvier 2016)
  13. « Le climat en Congo-Brazzaville », sur meteovista.fr (consulté le 27 janvier 2016)
  14. « Le Congo présente son plan d'action climat pour l'accord de Paris 2015 », sur mediaterre.org (consulté le 27 janvier 2016)
  15. Brice Séverin Pongui et Chrislain Eric Kenfack, « Adaptation et atténuation en république du Congo » [PDF], CIFOR (Center for International Forestry Research)
  16. « La République du Congo-Brazzaville », Ambassade de la République du Congo en Italie (consulté le 27 janvier 2016)
  17. « Fiche Pays – République du Congo », sur geolinks.fr
  18. « Plan national d'action de l'éducation pour tous » [PDF], République du Congo,
  19. Romuald M'Bayi, Variabilité climatique et incidences en région des savanes arbustives au sud de la république du Congo : l'exemple de la vallée du Niari (Thèse de doctorat), Université de Bourgogne, (lire en ligne)
  20. Bernard Dabin, « Les sols tropicaux acides », Cahiers de l'ORSTOM, série Pédologie, vol. XXI, no 1,‎ 1984-1985, p. 7-19 (p. 8) (lire en ligne)