Claude Vanony

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Claude Vanony
Description de cette image, également commentée ci-après

Claude Vanony.

Naissance (82 ans)
Gérardmer, France
Nationalité Drapeau de la France France
Pays de résidence Drapeau de la France France
Profession

Claude Vanony, né le à Gérardmer, est un conteur et humoriste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'artisan, Claude Vanony travaille dès 14 ans sur les chantiers de son père. Il projette d'entrer chez les pompiers de Paris mais, au retour d'un service militaire de 27 mois au Maroc, choisit de s'installer dans ses Vosges natales.

Il profite de l'engouement accru pour les vacances à la montagne et devient en 1962 professeur dans un centre Jeunesse et Sports où l'hiver il enseigne le ski, et l'été la voile, le canoë et l'escalade à la base de plein air de Gérardmer.

Parallèlement, il joue dans une troupe de théâtre amateur puis intègre le groupe folklorique local des « Ménestrels », où Jean Grossier lui permettra d'exprimer sa passion pour le spectacle. Comme il l'indiquait, à l'occasion de la remise des insignes de Chevalier dans l'Ordre des Arts et des Lettres, « Nous interprétions le folklore vosgien par la danse et le chant un peu partout en France. Mais nous ne pouvions pas jouer de l'épinette en défilant, ni danser facilement avec nos sabots dans les différents festivals. Nous avons cherché ce qu'il y avait de plus intéressant dans une veillée vosgienne. Le rôle du petit vieux avec sa lanterne et son chapeau qui s'ennuie chez lui et qui va chez ses voisins m'est tombé dessus ». Ses histoires courtes, racontées avec un accent vosgien caricatural, sont alors plébiscitées par le public local et par les touristes, le poussant à enregistrer un premier 45 tours dès 1967.

Il forge alors son personnage de scène : chapeau de feutre, chemise blanche, gilet en peau de vache, sabots de bois et un immense pantalon de gros velours soutenu par des bretelles, caricature immuable du paysan vosgien, à l'image des quinquagénaires qu'il a pu observer dans sa jeunesse.

Sa renommée s'étend aux régions voisines : il est sollicité pour de nombreuses représentations. En 1988, il reçoit le Prix Fernand Raynaud, mais il reste boudé par les médias qui lui reprochent de céder à la facilité voire à la trivialité[1]. Il passe cependant en vedette à l'Olympia le , le pour un récital de deux fois une heure et le [2].

Claude Vanony invite régulièrement Dominique Walter à ses spectacles. Ils sont devenus complices pour le plus grand plaisir du public. Grâce à Claude Vanony, Dominique Walter a participé à son Olympia (Paris) le 15 janvier 2012 avec ses chansons vosgiennes, ainsi que le 25 octobre 2015 où Claude Vanony a fêté ses 80 ans.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Les histoires de Claude Vanony ont souvent pour cadre les Hautes Vosges de la première moitié du XXe siècle. Les personnages, plutôt pittoresques, sont les paysans et les bûcherons locaux. Leurs épouses sont également très présentes, tantôt en gardiennes de la morale, tantôt en femmes légères. D'autres contes fustigent les évolutions de la vie moderne, en proposant une vision décalée où les approximations de vocabulaire s'ajoutent au comique des situations. Le tout est dit sur scène avec un fort accent vosgien agrémenté de quelques mots d'usage très local, à l'instar de l'interjection Môôh ! omniprésente, ou de patois, mais toujours faciles à traduire.

Claude Vanony devant l'Olympia en janvier 2003.
Discographie
  • vol. 1 Osé (Disques Déesse DDLX 30, 1971)
  • vol. 2 Comme j'vous l'dis (Disques Déesse DDLX 50, 1972)
  • vol. 3 Attends que j't'en cause (Disques Déesse DDLX 80, 1974)
  • vol. 4 Mmm... les brimbelles! (Disques Déesse DDLX 120, 1975)
  • vol. 5 La bête des Vosges... (Disques Déesse DDLX 150, 1977)
  • vol. 6 La guerre (Disques Déesse DDLX 180, 1979)
  • vol. 7 Y marche pas mon truc!... (Disques Déesse DDLX 200, 1980)
  • vol. 8 Il était une fois dans l'Est... (Disques Déesse DDLX 220, 1981)
  • vol. 9 Nom d'un chien! (Disques Déesse DDLX 240, 1982)
  • vol. 10 L'air aux biques (Disques Déesse DDLX 260, 1985)
  • vol. 11 L'ordinateur (Disques Déesse DDLX 270, 1987)
  • vol. 12 Ah! les parigots... (Disques Déesse 280-2, 1988)
  • vol. 13 Le 3e âge en avion (Disques Déesse 290-2, 1990)
  • Après la tempête[3]
Scénarios de bande dessinée

Les dessins, signés Stéphane Chopat, font une part belle à l'image du conteur sur scène.

  • L'Enterrement du Nonon Batisse
  • La Bête des Vosges
  • Le Mariage du Minmin

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Claude Vanony à la sortie de son second livre en septembre 2010.
  • Claude Vanony (en collaboration avec Étienne Duchêne), De Forgotte à l'Olympia, éditions Mémoire de Lorraine, , 239 p. (ISBN 2-915682-10-0)
    autobiographie
  • Claude Vanony et Jean-Marc Toussaint, Claude Vanony, 50 ans de spectacles, Place Stanislas, , 121 p. (ISBN 978-2-35578-062-2)

Il était une fois la résistance[modifier | modifier le code]

  • En 2011, il joue le Père Mourey dans la web-série Il était une fois la résistance aux côtés de Clothaire Leniobey, Filipe Domingues, Fabien Bellanger, Stéphane Agreda et Isabelle Ibanez.

Citations[modifier | modifier le code]

  • « Môôhn » (Interjection typiquement vosgienne, passée à la notoriété avec Claude Vanony, en le mettant en valeur sur scène).

Distinctions[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Un humoriste vosgien sur les terres provinoises
  2. Claude Vanony à l’Olympia
  3. Claude Vanony « On a tempêté »
  4. Distinction nationale à l'enfant du pays. Une nouvelle consécration pour le célèbre humoriste gérômois, La Liberté de l'Est - L'Est Républicain, 1er juin 2012, p. 7