Classique terminal maya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le classique terminal est une période de la civilisation maya (ca.800-950) marquée par le déclin culturel et démographique des cités mayas des Basses-Terres méridionales et centrales, où cesse en l'espace d'un siècle l'édification de monuments et la production d'œuvres d'art. Pendant cette période, les Mayas du nord de la péninsule du Yucatán gagnent en puissance économique, politique et culturelle ; en particulier, les sites Puuc (Uxmal, Labná, Kabah) sont à leur apogée. L'époque marque également l'expansion des Mayas putuns.

Cette période voit de l'abandon du compte long du calendrier maya au profit du compte court.

Causes du déclin dans les Basses-Terres méridionales[modifier | modifier le code]

Les raisons du déclin des Basses-Terres méridionales et centrales sont mal connues. On suppose une combinaison de plusieurs facteurs possibles :

  • facteurs internes
  • facteurs externes
    • invasion armée par les Mayas putuns
    • déclin économique due à l'ouverture de voies commerciales concurrentes par les Mayas putuns

Développement des Mayas putuns[modifier | modifier le code]

Apogée des centres Puuc[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]