Claire Malroux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Claire Malroux
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
(95 ans)
AlbiVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Josette Andrée Malroux
Pseudonyme
Claire-Sara RouxVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités

Claire Malroux, nom de plume de Josette Andrée Malroux, née à Albi (Tarn) le , est une poétesse, essayiste et traductrice française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille d'Augustin Malroux — député SFIO et résistant mort en déportation —, Josette Andrée[1] (dite Claire) Malroux séjourne en Angleterre après ses études à l'École normale supérieure de jeunes filles (promotion 1946)[2]. Sa connaissance de la langue et de la poésie anglaises la conduit à s'engager dans la traduction des lettres et poèmes d'Emily Dickinson[3] et de l'essentiel de l'œuvre de Derek Walcott.

Elle mène une double carrière de traductrice et de poète, dont plusieurs recueils sont publiés sous le nom de Claire-Sara Roux.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Essais
  • Chambre avec vue sur l'éternité : Emily Dickinson, Gallimard, 2005 (ISBN 2-07-077488-0)
Traduction
  • Elizabeth Barrett Browning (trad. de l'anglais), Sonnets portugais, Paris, Le Bruit du temps, , 151 p. (ISBN 978-2-35873-006-8) — Nouvelle traduction, présentation, notes, commentaire sur le travail de traduction des poèmes, bibliographie, avec deux poèmes d'Emily Dickinson, édition bilingue.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Prix littéraires[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Claude Pennetier et Gilles Morin, « MALROUX Augustin, Philippe, Emmanuel », sur Le Maitron, (consulté le 11 mars 2020).
  2. https://www.archicubes.ens.fr/lannuaire#annuaire_chercher?identite=Malroux.
  3. Centre Régional des Lettres de Basse-Normandie
  4. Décret du portant nomination au grade de chevalier de la Légion d'honneur, Journal officiel de la République française du .
  5. « Prix Maurice-Edgar Coindreau », sur Société des gens de lettres (consulté le 13 mars 2021).
  6. « Claire Malroux », sur Le Printemps des poètes (consulté le 13 mars 2021)
  7. Robert Davreu, « Emily Brontë, Cahiers de poèmes : trad. et présenté par Claire Malroux », Romantisme, Paris, CDU Sedes, no 93 « Arts et institutions »,‎ 3e trimestre 1996, p. 120-121 (ISBN 2-7181-9139-2, lire en ligne, consulté le 13 mars 2021).
  8. « Une autre vie », sur Éditions Gallimard, (consulté le 13 mars 2021).

Liens externes[modifier | modifier le code]