Claude Pennetier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pennetier.
Claude Pennetier
Claude Pennetier.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (70 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Claude Pennetier, né le , est un historien français.

Chercheur au CNRS, il est spécialiste de la socio-histoire du militantisme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ascendance, jeunesse[modifier | modifier le code]

Fils de Marcel Pennetier (1914-1993) instituteur, licencié de philosophie, refondateur du courant syndical enseignant l'École émancipée à la Libération[1], Claude Pennetier, fut dans un premier temps militant du MRAP puis des comités d'action en 1968, alors qu'il était étudiant en histoire à la Sorbonne.

Recherches[modifier | modifier le code]

La carrière de Claude Pennetier a été consacrée à la recherche historique au sein du CNRS.

Au début des années 1980, il devient l’associé de Jean Maitron à la direction du Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, œuvre qu’il poursuit depuis le décès du créateur en 1987. Il a dirigé la collection « La Part des Hommes » aux Éditions de l'Atelier, qui « se propose de faire découvrir des itinéraires de femmes et d'hommes, acteurs du mouvement social, de la Révolution française à nos jours[2]. » Il a été responsable du pôle « Lien militant » et du programme « Prosopographie des militants » au Centre d’histoire sociale du XXe siècle de l'université Paris I.

Il a travaillé sur le socialisme dans les milieux ruraux, sur la banlieue rouge et la sociobiographie du militantisme, notamment avec le politiste Bernard Pudal.

Travaux éditoriaux[modifier | modifier le code]

Avec Jean-Pierre Besse, il a publié un ouvrage Juin 40, la négociation secrète et préparé un dictionnaire des fusillés de l'occupation qu'il poursuit, après la mort de celui-ci[3], avec Thomas Pouty.

Le Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, devenu Dictionnaire biographique, mouvement ouvrier, mouvement social[4] a publié 71 volumes et productions, dont 53 volumes alphabétiques français. La période 1940-1968 compte 12 volumes. La publication s'est étalée entre 2006 et 2016. À partir du volume 9, Claude Pennetier a associé Paul Boulland à la direction. Parmi les dictionnaires thématiques, il a participé au livre Les anarchistes. Dictionnaire biographique du mouvement libertaire francophone[5] (2014), et au Dictionnaire biographique des militant des industries électriques et gazières de la Libération aux années sous la direction de Paul Boulland.

Engagements[modifier | modifier le code]

Claude Pennetier est adhérent de la fondation Copernic et de la Ligue des droits de l'Homme. Il s'est publiquement opposé à la loi de février 2005 défendant « le rôle positif » de la colonisation française.

Publications[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]