Somua MCG

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir MCG.
Somua MCG
Image illustrative de l'article Somua MCG
Un Somua MCG5 au Musée des blindés de Saumur
Caractéristiques générales
Équipage 2 + 8 passagers
Longueur 5,3 m
Largeur 2,17 m
Hauteur 2,85 m
Masse au combat 6,8 t
Mobilité
Moteur 4 cylindres, essence, 4 712 cm3
Puissance 60 ch
Vitesse sur route 31 km/h
Puissance massique
Autonomie

L'autochenille Somua MCG a été adoptée par l'armée française peu avant la Seconde Guerre mondiale pour la traction d'artillerie et le dépannage.

Historique[modifier | modifier le code]

Armée de terre française[modifier | modifier le code]

Le Somua MCG est produit à un total de 345 unités : 264 au 1er septembre 1939 et 81 autres jusqu'à la fin de mai 1940.

Il est décliné en deux versions pour l'armée française :

Ces véhicules participent aux combats de la Bataille de France.

Wehrmacht[modifier | modifier le code]

L'armée allemande récupère après la Bataille de France les exemplaires survivants[1], sous le nom de Leichter zugkraftwagen S307 (f), pour tracter de l'artillerie et transporter du matériel. Le semi-chenillé MCG est équipé d'un blindage incliné, à l'image des SdKfz 251 et utilisé comme transport de troupes ou chasseur de chars.

  • Transport
    • Leichte Zugkraftwagen S307 (f) : tracteur d'artillerie, transport de matériel
    • Munitions Zugkraftwagen auf Fgst S 307(f) : transport de munitions
  • Blindés
    • Mittlere Schützenpanzerwagen S307(f) (m.SPW S307(f)) et Pionier-Panzerwagen auf Fahrgestell S 307(f) : transport de troupe
    • 8cm Reihenwerfer auf Mittlere SPW S307(f) : porte-mortier équipé du nombre record pour un véhicule de 16 mortiers Stokes-Brandt de 81 mm.
    • Panzerjäger-Fahrzeuge mit 7.5cm Pak 40 auf Fgst S 307(f) : chasseur de char armé d'un canon 7,5-cm PaK 40. 16, ou 72 exemplaires selon les sources, seront assemblés à partir de 1943.
    • Un nombre inconnu de Mittlere Schützenpanzerwagen S307(f) sera converti par le Baukommando Becker en véhicule lanceur de roquettes, à l'exemple de la modification effectuée sur Sd.Kfz. 4 Maultier. Ce 8-cm Raketenwerfer Somua MCL(f) porte 12 rails pour le tir de 48 lance-roquettes. Une modification lui fît porter, comme le Sd.Kfz. 4/1 Panzerwerfer, 10 tubes lance-roquettes de 150 mm[2].

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Zervan.fr - 2 G.M. les semi-chenilles de prise -
  2. Laurent Tirone, « Les bricolages de la Wehrmacht », Trucks & Tanks Magazine, Caraktère, no 26,‎ juillet-août 2017 (ISSN 2100-9414)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François Vauvillier et J.-M. Touraine, L'automobile sous l'uniforme 1939-40, Massin, 1992, (ISBN 2-7072-0197-9)
  • Fiche technique : le Somua MCG en version dépanneur de chars, Blindés & Matériel 74, novembre 2006.
  • Jean-Denis G.G. Lepage, German Military Vehicles of World War II : An Illustrated Guide to Cars, Trucks, Half-Tracks, Motorcycles, Amphibious Vehicles and Others, McFarland, 2007, p. 161 et 163.
  • Pierre-François Aujas, La DCA légère sur tous terrains de l'armée de l'air, Blindés & Matériel N° 86 janvier 2009, p. 48-53.
  • Stéphane Bonnaud et Régis Potié, Le 22e BCC au combat, 1939-1940, Blindés & Matériel 108, avril 2014, p. 79.
  • John Carroll, Peter James Davies, Complete Book Tractors and Trucks, Hermes House, 2007, p. 56.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Site sur les chars français
  • Zervan.fr 2e G.M. les semi-chenillés de prise - [1]
  • Recensement des véhicules Kégresse : Kegresse.dk. The Kegresse Register (PDF) - [2]