Circaea lutetiana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Circaea lutetiana (la Circée de Paris) ou Herbe aux sorcières[1], est une plante herbacée de la famille des Onagracées.

Le nom du genre – Circaea – vient de la magicienne Circé, dans la mythologie grecque, et l'épithète spécifique – lutetiana – est dérivée de Lutèce, nom latin de Paris. Malgré son appellation commune, cette plante n'est pas particulièrement toxique, mais elle contient une grande quantité de tanin astringent[2].

Description[modifier | modifier le code]

Circaea lutetiana est une plante herbacée, vivace ; ses feuilles sont simples, opposées ; la tige, mince et verte, s'élève de 20 à 60 cm, rarement jusqu'à 75 cm. Les fleurs sont petites, blanches, et fleurissent en été[3].

Les feuilles sont opaques, ovales en cœur à la base, longuement acuminées, bordées de petites dents écartées, à pétiole non ailé, canaliculé en dessus, pubescent tout autour[4].

La fleur a deux pétales cannelés, deux étamines et un pistil à stigmate bilobé. Les fleurs sont espacées le long de la tige, sans bractée à la base des pédoncules[5]. Le fruit est une capsule velue à deux loges, à deux valves, dans chacune desquelles est renfermée une semence[6].

En hiver les parties aériennes meurent les unes après les autres, laissant des rhizomes souterrains.

Écologie[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

On la trouve en Europe, jusqu'au centre de la Suède ; en Asie boréale et occidentale jusqu'à l'Himalaya ; en Afrique et Amérique septentrionale.

D'une façon générale, elle pousse dans les bois, dans les milieux ombragés et humides, riches en azote et en matières organiques[4].

Protection[modifier | modifier le code]

Circaea lutetiana est protégée dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur depuis l'arrêté du 9 mai 1994[7].

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Référence s[modifier | modifier le code]

  1. « BSBI List 2007 » [xls], Botanical Society of Britain and Ireland (consulté le 6 juillet 2015)
  2. (en) « Enchanter's Nightshade (Circaea lutetiana) Info », sur Alchemy Works (consulté le 7 juillet 2015)
  3. (en) « Enchanter's Nightshade », sur Natural England (consulté le 7 juillet 2011)
  4. a et b « Circaea lutetiana L. », sur Tela Botanica (consulté le 7 juillet 2015)
  5. (en) « Circaea lutetiana », sur West Island Flora (consulté le 7 juillet 2015)
  6. François Rozier, « Circée », Cours complet d'Agriculture, sur Wikisource, (consulté le 7 juillet 2015)
  7. « Arrêté du 9 mai 1994 relatif à la liste des espèces végétales protégées en région Provence-Alpes-Côte d'Azur », sur Légifrance (consulté le 7 juillet 2015).