Cimetières rouennais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les cimetières rouennais sont des cimetières administrés par la Ville de Rouen.

Historique[modifier | modifier le code]

Rouen possédait à l'époque gallo-romaine 3 cimetières répertoriés : le cimetière de l'Ouest dans le quartier Saint-Gervais, la nécropole du Nord face au lycée Corneille et le cimetière de l'Est dans la rue Saint-Hilaire.

Au Moyen Âge, les personnages importants ont des monuments funéraires dans les églises et la cathédrale. Chaque église possédait son cimetière, généralement attenant, qui prenait parfois le nom d'aître.

Un édit royal du décide la suppression de tous les cimetières dans les villes. Rouen vote et accepte le déplacement des cimetières hors de la ville le . Six cimetières sont retenus :

  • Cimetière de la Jatte
  • Cimetière Beauvoisine
  • Cimetière Saint-Maur
  • Cimetière Saint-Gervais
  • Cimetière Saint-Maclou
  • Cimetière Saint-Sever

Le cimetière monumental est imaginé afin de créer une réplique du cimetière du Père-Lachaise.

Liste des cimetières[modifier | modifier le code]

Cimetières civils actuels[modifier | modifier le code]

Cimetières militaires[modifier | modifier le code]

  • Carré de soldats prussiens de la guerre de 1870 dans le cimetière monumental
  • Carré allemand dans le cimetière du Nord
  • Cimetière anglais dans le cimetière Saint-Sever
  • Cimetière français dans le cimetière Saint-Sever

Cimetières anciens[modifier | modifier le code]

  • Aître Saint-Maclou, remplacé par le cimetière Saint-Maclou
  • Cimetière Saint-Maur, fermé en 1883
  • Cimetière Beauvoisine, fermé en 1893
  • Cimetière de la Jatte, fermé en 1895, remplacé par le cimetière du Nord
  • Cimetière Saint-Gervais, fermé en 1895, remplacé par le cimetière de l'Ouest

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nicétas Périaux, Dictionnaire indicateur et historique des rues et places de Rouen, revue de ses monuments et de ses établissements publics, Rouen, A. Le Brument, , p. 135-138