Christiane Schmuckle-Mollard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Christiane Schmuckle-Mollard, née le 8 août 1946 à Chambéry, est une architecte française, architecte en chef des monuments historiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Christiane Schmuckle-Mollard est la première femme à avoir accédé à la fonction d'architecte en chef des monuments historiques, en 1982.

Elle est architecte DPLG (1970), urbaniste diplômée de l'université de Munich (1977) et architecte du patrimoine, diplômée de l'École de Chaillot (1979).

En parallèle de son activité libérale, elle est membre du conseil de l'Académie d'architecture, membre fondateur du Comité scientifique international de l'ICOMOS sur les Structures (ISCARSAH) et de celui sur le Patrimoine du XXe siècle (ISC 20 C), membre du Conseil d'ICOMOS France. Elle est devenue une actrice incontournable de la politique patrimoniale européenne. Les nombreux travaux de Christiane Schmuckle-Mollard lui confèrent une autorité certaine dans le domaine de la réutilisation et de la reconversion des édifices, de l’intégration de l'architecture contemporaine dans les monuments historiques, et dans la restauration des édifices du début du XXe siècle.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Notice biographique, Who's Who in France, édition 2009, 2008.
  • Site personnel

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]