Christian Olivier (artiste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Christian Olivier
TetesRaidesChristianOlivier.jpg
Christian Olivier lors du concert de son groupe Têtes Raides le 7 octobre 2006 à Villeparisis.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de
Site web

Christian Olivier est un chanteur, guitariste, accordéoniste, parolier, compositeur et graphiste français né en 1964. Il est membre fondateur de Têtes Raides et des Chats Pelés .

Biographie[1],[2][modifier | modifier le code]

Christian Olivier naît en 1964 au Mali, où ses parents travaillent. La famille s'installe en France, dans l'Essonne, quand il a huit ans[3],[4]. Il effectue une partie de ses études à l'École Estienne. En 1984, il monte le groupe Red Ted avec son frère Pascal Olivier, dit « Cali », et Grégoire Simon, dit « Iso ». Le groupe devient Têtes Raides en 1987.

Les textes de Christian Olivier, imprégnés de poésie et de littérature, s'inspirent de Brassens, de Brel, de Prévert, de Desnos… Poésies tour à tour tranchantes (l’Iditenté), naïves (les Radis, la Religieuse), surréalistes (le Théâtre des poissons), drôles (les Souris, Qu'est-ce qu'on se fait chier !) et surtout empreintes de tendresse et de désespoir mêlés (les Animaux, Saint-Vincent, Vendu(e) au diable, Je chante, Sans titre, Gino), Christian Olivier cultive la différence tant dans l'écriture que dans la musique[non neutre].

Le groupe reprend notamment des chansons et des poèmes d'autres artistes avec beaucoup de réussite et de tact : Pauvre Martin de Georges Brassens, les Vieux de Jacques Brel, l'Amour tombe des nues de Robert Desnos, Hexagone de Renaud, Je voudrais pas crever de Boris Vian, Notre besoin de consolation est impossible à rassasier de Stig Dagerman ou encore dans le dernier opus Je voudrais d'auteur inconnu.

Avec Les Chats Pelés, dont faisait partie Benoît Morel chanteur de La Tordue, il réalise la charte graphique des pochettes, affiches et programmes des Têtes Raides et de La Tordue. Leurs créations sont aussi des éléments du décor dans les spectacles des Têtes Raides (notamment aux Bouffes du Nord en 2002 et 2003).

Christian Olivier a aussi composé et chanté quelques duos notamment avec Olivia Ruiz Non-dits et Plus haut. En 2009 sur On n'est pas là pour se faire engueuler !, album hommage à Boris Vian, il reprend Les Joyeux bouchers.

En 2015, avec Arte, il reprend 8 chansons "de souffle et de son", l'ensemble des reprises est intitulé Rechutes[5].

En 2016, sort son premier album solo, On/Off.

En 2019, il met en musique des poèmes de Jacques Prévert dans un spectacle avec Yolande Moreau[6].

Discographie Solo[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Musique de film[modifier | modifier le code]

2018 : On a 20 ans pour changer le monde

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Biographie de Christian Olivier », sur Universal Music France (consulté le 29 juin 2020)
  2. « Biographie de Têtes Raides », sur Chante France (consulté le 29 juin 2020)
  3. « Naissance de Christian Olivier (Têtes Raides) : 24 avril 1964 », sur OÜI FM (consulté le 29 juin 2020)
  4. « "Le rêve n'est pas connecté à un code de carte bleue " Lola Lafon et Christian Olivier » (Enregistrement audio), sur www.franceinter.fr (consulté le 29 juin 2020)
  5. « Christian Olivier (Têtes raides) récite Bashung, Ferré, Nino Ferrer... (et c'est beau) », sur Les Inrockuptibles, (consulté le 29 juin 2020)
  6. « Christian Olivier : “Dans Têtes Raides, il y a du Prévert” », sur Télérama (consulté le 29 juin 2020)