Christian-Auguste d'Anhalt-Zerbst

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Christian-Auguste d'Anhalt-Zerbst
Christian August of Anhalt-Zerbst, 1725 (Antoine Pesne).jpg
Titre de noblesse
Fürst
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Dornburg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 56 ans)
ZerbstVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Christian August von Anhalt-ZerbstVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Père
Fratrie
Conjoint
Enfants
Autres informations
Arme
Grade militaire
Distinctions
Blason Principauté d'Anhalt-Zerbst (XVIIIe siècle).svg
blason

Christian-Auguste d'Anhalt-Zerbst, né le à Dornbourg et mort le à Zerbst, est un prince allemand de la maison d'Ascanie.

Il est un souverain de la principauté d'Anhalt-Dornbourg, puis à partir de 1742, de toute la principauté d'Anhalt-Zerbst. Troisième fils de Jean-Louis Ier d'Anhalt-Dornbourg, il est surtout connu pour être le père de Catherine II de Russie.

Il est militaire pour le roi de Prusse, Frédéric-Guillaume Ier. En 1729, il devint commandant de Stettin, résidant dans le Château ducal de Stettin. Le 21 avril 1729, sa fille y est née et ensuite élevée. En 1741 il devint gouverneur de la province de la Poméranie ultérieure pour Frédéric II de Prusse, qui devrait plus tard organiser le mariage de sa fille, qui ensuite devint l'adversaire de guerre du roi.

Union et postérité[modifier | modifier le code]

Le 8 novembre 1727 à Vechelde, Christian-Auguste épouse Jeanne-Élisabeth de Holstein-Gottorp (24 octobre 1712 - 30 mai 1760), fille du prince Christian-Auguste de Holstein-Gottorp, prince d'Eutin et sœur du roi Adolphe-Frédéric de Suède. Ils ont cinq enfants:

  • Sophie Auguste Frédérique qui devient Catherine II de Russie.
  • Guillaume Christian Frédéric (17 novembre 1730 -27 août 1742).
  • Frédéric-Auguste
  • Auguste Christine Charlotte (10 novembre 1736 -24 novembre 1736).
  • Élisabeth Ulrique (17 décembre 1742 -5 mars 1745).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Anthony Stokvis, Manuel d'histoire, de généalogie et de chronologie de tous les États du globe, depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, préf. H. F. Wijnman, éditions Brill Leyde 1890-1893, réédition 1966, volume III, chapitre VIII « Généalogie de la Maison d'Anhalt, II » et tableau généalogique n°126 (suite).