Chemin de fer Charente-Limousine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chemin de Fer Charente-Limousine
CFCL
Image illustrative de l'article Chemin de fer Charente-Limousine
Matériel en gare de Confolens

Pays France
Type d'association loi de 1901
Président Denis Quentier
Création 1992
Écartement de voie normale
Ligne exploitée Roumazières - Confolens
Site internet http://www.cf-charentelimousine.fr

Chemin de fer Charente-Limousine (CFCL) est le nom d'un chemin de fer touristique, exploitant la section de Roumazières à Confolens de la ligne Roumazières-Loubert - Le Vigeant.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'association à but non lucratif (loi de 1901) Chemin de fer Charente-Limousine est créé en 1992[1]. Elle a pour objet la sauvegarde du patrimoine ferroviaire des 17 km de la ligne de Roumazières à Confolens (section la plus ancienne de la ligne Roumazières-Loubert - Le Vigeant) et le développement d'une activité susceptible d'être un élément moteur du tourisme local.

La ligne ferroviaire est la première préoccupation de l'association. Il faut commencer par convaincre les élus locaux puis pendant plusieurs années remettre la voie en état alors qu'elle a déjà disparue sous la végétation.

Évoqué à l'origine le projet d'un chemin de fer touristique attendra. Dans un premier temps un vélo-rail est plus facile à mettre en œuvre pour valoriser et financer le projet.

L'inauguration de la première circulation des « charriots à pédales » a lieu le 14 juillet 1999[1].

Patrimoine ferroviaire sauvegardé[modifier | modifier le code]

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Matériel roulant ferroviaire[modifier | modifier le code]

L'association préserve un certain nombre d'engins roulants, dont un Autorail Picasso X3959, deux X 2800, un locotracteur Y7621, une locomotive BB63529, ainsi que plusieurs autres engins moteurs ou remorques[2].

Exploitation ferroviaire touristique[modifier | modifier le code]

Vélo-rail[modifier | modifier le code]

Toute l'année, le Chemin de Fer Charente-Limousine propose des promenades en vélo-rail sur la portion de la ligne Roumazières-Loubert - Le Vigeant entre Roumazières et Confolens.

Les départs se font à la gare de Confolens ou de Roumazières-Loubert pour un parcours de base allant jusqu'à Manot (approximativement au milieu de la portion de voie) puis un retour vers la gare de départ.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Projet train touristique[modifier | modifier le code]

Depuis sa création, l'association a pour projet la mise en circulation d'un train touristique sur la ligne Confolens-Roumazières, qui devrait aboutir pour la saison 2015. Plusieurs autorails, dont le célèbre autorail "Picasso" (modèle X3959), sont restaurés afin d'effectuer, en complément de la circulation vélorail, des sorties touristiques à travers la campagne de Charente limousine. Cette mise en circulation vise à élargir l'offre de l'association tout en faisant du Chemin de Fer Charente-Limousine un vecteur incontournable du tourisme de Charente limousine, qui espère ainsi doubler la fréquentation annuelle.

Projets structurant d'aménagement de la voie ferrée[modifier | modifier le code]

Le projet structurant de l'association vise à mettre en circulation des trains touristiques. Il comprend la construction d'un hangar-atelier destiné à la maintenance du matériel roulant en gare de Confolens (avec au total quatre voies couvertes), une extension des bâtiments de la gare de Manot (extension de la "buvette", construction d'un abri voyageurs), la construction d'un bâtiment d’accueil voyageurs à Roumazières-Loubert (avec espace billetterie et sanitaires), et l'aménagement de la halte à Ansac-sur-Vienne (réfection de la lampisterie)[1].

La maîtrise d'ouvrage de ce projet est partagée entre la Communauté de communes du Confolentais, la Communauté de communes de Haute-Charente et l'association[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Site officiel Chemin de fer Charente-Limousine, L'association lire en ligne (Consulté le 8 novembre 2010).
  2. Site officiel Chemin de fer Charente-Limousine, Inventaire du matériel roulant lire en ligne.
  3. [PDF] Journal Sud Ouest, « De grands projets », (consulté le 15 mars 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]