Charles de Vintimille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Charles de Vintimille
Description de cette image, également commentée ci-après
Charles de Vintimille, marquis de Luc
Biographie
Titulature Marquis de Luc
Dynastie Maison de Bourbon
Surnom Demi-Louis
Naissance
Versailles (France)
Décès (à 72 ans)
Père Louis XV
Mère Pauline Félicité de Mailly-Nesle
Conjoint Marie Adélaïde de Castellane
Enfants Charles Félix René de Vintimille du Luc
Dorothée Louise de Vintimille

Charles de Vintimille, marquis du Luc, officiellement fils de Jean Baptiste Hubert Félix de Vintimille, marquis du Luc, et de l'épouse de celui-ci, Pauline Félicité de Mailly-Nesle, est généralement considéré comme le fils du roi Louis XV, en raison de la proximité entre ce dernier[1] et sa mère et de sa ressemblance avec le Roi, qui le faisait surnommer « Demi-Louis ». Né à Versailles le 2 septembre 1741, il meurt à Fontainebleau le 14 février 1814[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Charles de Vintimille fit une carrière militaire. Cornette au régiment de Bourbon cavalerie (1758), capitaine (1759), gouverneur de Porquerolles (1764), Colonel du régiment Royal-Corse (1765), dont il devient propriétaire (1782), il est promu en 1780 au grade de maréchal de camp.

A la Révolution, il émigre et représente les princes à la cour de Turin. Il regagne la France après 1800 .

Charles de Vintimille était Chevalier de Saint-Louis.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Charles Emmanuel Marie Magdelon de Vintimille, comte du Luc, épouse en 1764 Adélaïde de Castellane (1746-1770), fille de Gaspard, marquis de Castellane, vicomte d'Esparron, maréchal des camps et armées du Roi, chevalier de Saint-Louis, et de Renée Fournier. Il en a trois enfants [3] :

  • Charles, Félix, René de Vintimille, comte du Luc, (1765-1806), marié en 1783 avec Marie-Gabrielle de Lévis (1765-1794), dont 3 filles (div en 1793) ;
  • Adélaïde, Pauline, Constantine de Vintimille du Luc (1767-1825), mariée avec Henri de Lostanges, marquis de Sainte-Alvère (propriétaire de la terre de Lostanges en Corrèze), (1755-1807), dont postérité [4];
  • Candide, Dorothée, Louise de Vintimille du Luc, (1767-1825), mariée avec Jean-Baptiste de Félix, baron d'Ollières, comte du Muy, maréchal de camp (1751-1820), sans postérité [5].

Son fils, qui avait combattu dans l'armée des émigrés puis dans celle du Royaume de Naples, étant mort avant lui sans descendance mâle, avec Charles de Vintimille s'éteint la ligne mâle de la famille de Vintimille.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Joseph Valynseele, Les enfants naturels de Louis XV - Etude critique, Biographie, Descendance, Paris, Centre d'Etudes et de Recherches historiques, , 343 p., p. 63-71
  2. Patrick Van Kerrebrouck, La Maison de Bourbon 1256-2004, Villeneuve d'Ascq, l'auteur, , 1010 p., p. 846
  3. Patrick Van Kerrebrouck, La Maison de Bourbon 1256-2004, Villeneuve d'Ascq, l'auteur, , 1010 p., p. 846-851
  4. Domingos de Araujo Affonso, Hubert Cuny, Simon Konarski, Alberto de Mestas, Hervé Pinoteau, Le Sang de Louis XIV, tome 2, Braga, les auteurs, , 675 p., p. 338-340
  5. Domingos de Araujo Affonso, Hubert Cuny, Simon Konarski, Alberto de Mestas, Hervé Pinoteau, Le Sang de Louis XIV, tome 2, Braga, les auteurs, , 676 p., p. 185

Pages connexes[modifier | modifier le code]