Régiment de Bourbon dragons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Régiment de Bourbon (homonymie).

Régiment de Bourbon dragons
Image illustrative de l’article Régiment de Bourbon dragons
Étendard du régiment de Bourbon cavalerie, avers

Création 1649
Dissolution 1791
Pays France
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Branche Cavalerie
Type Régiment
Fait partie de 3e régiment de dragons
Ancienne dénomination Régiment d'Enghien cavalerie
Régiment de Bourbon cavalerie

Le régiment de Bourbon dragons est un régiment de cavalerie du Royaume de France créé en 1649 à partir du régiment d'Enghien cavalerie devenu sous la Révolution le 3e régiment de dragons.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

  • 17 janvier 1649 : création du régiment d'Enghien cavalerie
  • 20 janvier 1650 : rayé des contrôles de l’armée royale
  • 26 février 1651 : rétablissement du régiment d’Enghien cavalerie
  • 13 septembre 1651 : rayé des contrôles de l’armée royale
  • 7 novembre 1659 : rétablissement du régiment d'Enghien cavalerie
  • 18 avril 1661 : licencié
  • 1686 : renommé régiment de Bourbon cavalerie
  • 1776 : transformé en régiment de dragons, le régiment de Bourbon dragons
  • 1er janvier 1791 : renommé 3e régiment de dragons

Mestres de camp-lieutenants et colonels[modifier | modifier le code]

  • 17 janvier 1649 : Henri Jules de Bourbon-Condé, duc d'Enghien
  • 1652 : Jean de Coligny, comte de Saligny
  • 7 novembre 1659 : Hérard Bouton, marquis de Chamilly, maréchal de camp le 9 janvier 1660, lieutenant général des armées du roi le 18 avril 1672, commandant d’armée le 6 mai 1672, † 1673
  • 7 décembre 1665 : Gaspard de Champagne, comte de La Suze
  • 9 août 1671 : N., marquis de Lanmary
  • 1681 : N., comte de Xaintrailles
  • 7 février 1686 : N., comte de La Chapelle
  • 30 mai 1693 : N. de Choiseul, chevalier de Lanques
  • 6 décembre 1702 : N. de Royer, comte de Saint-Micaud
  • 1719 : N. de Crussol d’Uzès, marquis de Montausier
  • 1er octobre 1730 : François Emmanuel de Crussol d'Uzès, marquis de Crussol des Salles puis comte d’Ons-en-Bray vers 1754, brigadier le 1er janvier 1740, maréchal de camp le 13 août 1744, déclaré lieutenant général des armées du roi en décembre 1748 par pouvoir du 10 mai, † 8 avril 1761
  • 10 septembre 1744 : Louis Joseph Nicolas, marquis de Cambis, brigadier le 10 mai 1748, maréchal de camp le 20 février 1761
  • 20 février 1761 : Gabriel Augustin de Franquetot, comte de Coigny
  • 1er janvier 1762 : Louis, vicomte de Noë
  • 3 janvier 1770 : Amable Charles, marquis de La Guiche
  • 10 mars 1788 : Jean François Léonor, baron d'Hunolstein
  • 21 octobre 1791 : Anne Michel Louis, vicomte de Roncherolles

Historique des garnisons, combats et batailles du régiment[modifier | modifier le code]

1649 : combat de Charenton, premier combat du régiment.

Article détaillé : 3e régiment de dragons.

Quartiers[modifier | modifier le code]

Équipement[modifier | modifier le code]

Étendards[modifier | modifier le code]

6 étendards « de soye bleue, Soleil d’or au milieu & 4 fleurs de lys brodées en or aux coins, & frangez d’or »[2].

Habillement[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ordonnance du 1er décembre 1761, État militaire de France pour l’année 1762, p. 380.
  2. a et b Cinquième abrégé général du militaire de France, sur terre et sur mer, Lemau de la Jaisse, Paris, 1739

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Cinquième abrégé de la carte du militaire de France, sur terre et sur mer - Depuis novembre 1737, jusqu’en décembre 1738, Pierre Lemau de La Jaisse, Paris 1739
  • État militaire de France pour l’année 1762, par MM. Montandre-Longchamps, chevalier de Montandre, et de Roussel, cinquième édition, chez Guyllin, Paris 1762
  • Chronique historique-militaire, Pinard, tomes 1, 5 et 7, Paris 1760, 1762 et 1764

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]