Charles de Monnier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Charles de Monnier
Illustration.
Fonctions
Maire de Besançon
Biographie
Date de naissance
Date de décès
Conjoint Marie-Gabrielle Compagny
Résidence Noironte

Charles de Monnier, né en 1669, est une personnalité de Franche-Comté, maire de Besançon en 1697 et premier président de la Chambre des comptes de Dole de 1711 à 1731.

Biographie[modifier | modifier le code]

Charles Monnier nait le à Besançon. Le , il épouse Marie-Gabrielle Compagny, fille de Claude-François Compagny, seigneur de Courvières. Il hérite des terres d'Usier et de Courvières à la mort de celui-ci en 1700. Le couple eut douze enfants, dix filles et deux fils. Leur premier fils Charles François étant mort à l'âge d'un an (1701-1702), c'est leur deuxième fils nommé Claude-François (1705-1783), qui héritera du titre de marquis. En 1694, il est l'un des trois échevins de Besançon lorsque Nicolas Louis Boudret est élu maire. En 1695, il est élu comme fabricien de la paroisse Saint-Maurice de Besançon. Par patente du , il devient premier président de la Chambre des comptes de Dole et conseiller au Parlement de Besançon le . Par lettres patentes du , les terres et seigneuries de Noironte, Mamirolle et Courvières sont érigées en marquisat, démontrant les faveurs dont jouissait Charles de Monnier auprès de la cour du fait de sa fidélité au Roi[1]. Par brevet du , il est fait conseiller d'État. Il se désiste le de sa charge de premier président de la Chambre des Comptes de Dole au profit de son fils Claude-François de Monnier. Il décède en 1733 à l'âge de 64 ans.

Fonctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Roger Humbert, Institutions et gens de finance en Franche-Comté 1674-1790, Besançon, Presses Universitaires de Franche-Comté, 1996 (ISBN 978-2-251-60605-7).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La Chambre des comptes et le Bureau des finances », dans Roger Humbert, Institutions et gens de finance en Franche-Comté 1674-1790, Besançon, Presses Universitaires de Franche-Comté, , 467 p. (ISBN 9782251606057), page 353.