Charles Eastman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charles Eastman
Charles eastman smithsonian gn 03462a.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
DétroitVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Charles Alexander EastmanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Dartmouth College
Faculté de médecine de l'université de Boston (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités

Charles Alexander Eastman, né Hakadah le , (plus tard nommé Ohíye S’a), et mort le est un médecin du Santee Dakota qui a étudié à l'Université de Boston, et est également écrivain, conférencier national et réformateur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Memories of an Indian Boyhood, autobiography; McClure, Philips, 1902.
  • Indian Boyhood, New York; McClure, Phillips & Co., 1902. Online at Webroots.
  • Red Hunters and Animal People, legends; Harper and Brothers, 1904.
  • The Madness of Bald Eagle, legend; 1905.
  • Old Indian Days, legends; McClure, 1907.
  • Wigwam Evenings: Sioux Folk Tales Retold (co-author with his wife Ellen Goodale Eastman), legends; Little, Brown, 1909.
  • Smoky Day's Wigwam Evenings (co-written with Ellen Goodale Eastman), 1910
  • The Soul of the Indian: An Interpretation, Houghton, 1911.
  • Indian Child Life, nonfiction, Little, Brown, 1913.
  • Indian Scout Talks: A Guide for Scouts and Campfire Girls, nonfiction, Little, Brown, 1914. (retitled Indian Scout Craft and Lore, Dover Publications). A 1914 reviewer writes, "If one should follow this guide, one would soon begin to doubt he is a white man"[1].
  • The Indian Today: The Past and Future of the Red American, Doubleday-Page, 1915.
  • From the Deep Woods to Civilization: Chapters in the Autobiography of an Indian, autobiography; Little, Brown, 1916.
  • Indian Heroes and Great Chieftains, Little, Brown, 1918. Also Online at Webroots.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Indian Scout Talks », The Independent,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Source de la traduction[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]