Charles Auray

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Charles Auray
Fonctions
Sénateur de la Troisième République
-
Député français
à partir de
Maire de Pantin
-
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Domicile
Activité
Autres informations
Parti politique

Charles Auray est homme politique français né le à Ubaye (Basses-Alpes) et mort le à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône).

Biographie[modifier | modifier le code]

Établi à Pantin en 1908, il est comptable avant de devenir chef du secrétariat général et bibliothécaire au Grand Orient de France.

Tête de liste d'opposition aux élections municipales de 1908 et 1912, il est battu par le maire sortant Charles Marie Victorien David, industriel, patron de l'usine Desouches, David et Cie, fabricant de wagons[1].

En 1911, il devient conseiller d'arrondissement, puis président du conseil d'arrondissement. Il est également maire de Pantin, et devient en 1935 conseiller général. En 1924, il est élu député de la Seine sur la liste du Cartel des Gauches, menée par Pierre Laval. Liste qui obtient 5 sièges (dont hormis eux deux, Paul Poncet, Lucien Voilin et Jean Martin) tandis que la liste communiste en obtient 9 et la liste de droite 5[2] et s'inscrit au groupe socialiste. En , il entre au Sénat, toujours dans le sillage de Laval[3], et s'intéresse particulièrement aux questions de logement. Il meurt en cours de mandat en 1938 et il est enterré au cimetière communal de Pantin.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les maires de Pantin
  2. Le Petit Parisien, 13 mai 1924, p. 2. Laval obtient le meilleur score de sa liste.
  3. Le Petit Parisien, 10 janvier 1927.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Charles Auray », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]

Liens externes[modifier | modifier le code]