Ubaye (Alpes-de-Haute-Provence)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ubaye.
Ubaye
Le plan d'eau de Serre-Ponçon à la hauteur de l'ancien village d'Ubaye
Le plan d'eau de Serre-Ponçon à la hauteur de l'ancien village d'Ubaye
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-de-Haute-Provence
Arrondissement Barcelonnette
Canton Barcelonnette
Commune Le Lauzet-Ubaye
Statut Ancienne commune
Code commune 04223
Démographie
Population 153 hab. (1954)
Densité 9,9 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 27′ 51″ nord, 6° 21′ 41″ est
Superficie 15,45 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Le Lauzet-Ubaye
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Alpes-de-Haute-Provence

Voir sur la carte administrative des Alpes-de-Haute-Provence
City locator 15.svg
Ubaye

Géolocalisation sur la carte : Alpes-de-Haute-Provence

Voir sur la carte topographique des Alpes-de-Haute-Provence
City locator 15.svg
Ubaye

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Ubaye

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Ubaye

Ubaye est un lieu-dit de Le Lauzet-Ubaye et une ancienne commune française, située dans le département des Alpes-de-Haute-Provence en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Elle se trouve dans la partie aval de la vallée de l'Ubaye, à 29 kilomètres de Barcelonnette et 32 de Gap.

La mise en eau du lac de Serre-Ponçon en 1959 ayant comme effet de noyer entièrement le village d'Ubaye, la commune a été alors fusionnée avec la commune voisine du Lauzet pour former une nouvelle commune nommée Le Lauzet-Ubaye.

Le cimetière reconstruit au bord de la route départementale 954, tracée pour relier Savines à Barcelonnette par l'est du lac en remplacement de la nationale noyée, rappelle la disparition de ce village.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ubaye est située au nord du département des Alpes-de-Haute-Provence. La commune avait une superficie de 15,45 km2[1]

Elle est traversée par la route départementale 954, reliant Savines-le-Lac au Lauzet-Ubaye via Le Sauze-du-Lac. La route départementale 7 permet d'accéder à Pontis.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom « Ubaye » est issu du latin Ubagia, du nom de la rivière qui la borde[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Face à la « menace de submersion » du village par le lac, les habitants d'Ubaye réclamaient le rétablissement de la ligne de Chorges sur une vallée considérée comme « l'une des régions les plus isolées de France »[3]. Malgré deux manifestations, le village est condamné, « les habitants renoncent à faire déplacer leur village »[3]. La cote du lac était fixée à 780 m[2].

Ubaye ne s'était pas prononcée dans une enquête publique de 1952. Les biens communaux sont vendus à EDF en septembre 1955. Par arrêté préfectoral du , la commune d'Ubaye est dissoute le et elle est rattachée à la commune de Le Lauzet pour former la nouvelle commune de Le Lauzet-Ubaye. Le village est détruit en juillet 1959[3]. Aucun document « relatif au suivi des familles ayant quitté la commune » n'a été élaboré en ce qui concerne les 133 expropriés ayant quitté le village[3].

La mise en eau du lac de Serre-Ponçon, qui a débuté en novembre 1959, entraîne la disparition du village d'Ubaye. 65 constructions ont dû être démolies et 150 personnes ont dû quitter le village alors submergé[4]. Le cimetière, dont les habitants refusent qu'il soit submergé par les eaux, a été déplacé « de 300 m », « pierre par pierre », « sur la route du Sauze-du-Lac »[2].

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         

Économie[modifier | modifier le code]

En 1950, le village comptait encore « onze commerces, dont un hôtel, 4 cafés, 3 épiceries, 2 merceries, un colporteur ; un entrepreneur, quatre artisans ; sept fonctionnaires ; quatre journaliers, vingt cultivateurs et éleveurs[2] ».

Démographie[modifier | modifier le code]

En 1954, dernier recensement connu pour le village, Ubaye comptait 153 habitants.

Évolution démographique
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
286 226 275 230 202 217 677 234 237
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
256 232 267 269 276 292 308 314 274
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
294 308 270 402 219 311 279 174 153
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini[5])

Histogramme
(élaboration graphique par Wikipédia)

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ministère de l'Intérieur, « La situation financière des communes de France et d'Algérie en 1923 », (consulté le 24 avril 2015), p. 28.
  2. a, b, c et d « Ubaye, le village englouti », sur dignois.fr (consulté le 23 août 2015).
  3. a, b, c et d Armelle Faure, « Des normes sociales pour les déplacements de population causés par les grands barrages. France, XXe siècle », Revue de géographie alpine, vol. 96, no 1,‎ (lire en ligne).
  4. Aimé Bertin, « Le barrage de Serre-Ponçon, pièce maîtresse de l'aménagement de la Durance », Revue de géographie alpine, vol. 48, no 4,‎ , p. 667 (lire en ligne).
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Ubaye », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 24 avril 2016).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]