Chapelle de la Cordelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chapelle de la Cordelle
Lacordelle ext.jpg
Vue extérieure de la chapelle
Présentation
Type
Destination initiale
Destination actuelle
culte catholique, prière, accueil des pèlerins
Propriétaire
Propriété privée
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Les Champs de la CordelleVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Bourgogne
voir sur la carte de Bourgogne
Red pog.svg

La chapelle de la Cordelle est une chapelle située à Vézelay, en France[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

La chapelle est située dans le département français de l'Yonne, dans la commune de Vézelay au flanc nord de la colline de Vézelay.

Historique[modifier | modifier le code]

La chapelle a été construite en 1146-1170 après la prédication de saint Bernard pour la Deuxième Croisade en souvenir de cet événement. Elle est consacrée en 1152. Elle est dédiée à la Sainte Croix, mais elle est surnommée la Cordelle en référence au cordon des moines franciscains. Saint Louis la visite plusieurs fois, notamment en 1248 et en 1267, lorsqu'il vient vénérer les reliques de Marie-Madeleine à la basilique de Vézelay. Un prieuré placé sous le vocable de saint Fiacre est construit à côté pour les bénédictins. Les franciscains venus d'Italie les remplacent au XIIIe siècle et y demeurent jusqu'à la Révolution[2].

La présence franciscaine a été rétablie depuis une cinquantaine d'années[Quand ?]. Trois franciscains desservent aujourd'hui la chapelle et accueillent les pèlerins.

L'édifice est classé au titre des monuments historiques en 1953[1].

Description[modifier | modifier le code]

Architecture[modifier | modifier le code]

Cette chapelle de plan quadrangulaire est de style roman. Les voûtes de la chapelle sont surelévées par la suite en gothique[3].

Décoration[modifier | modifier le code]

Un chapiteau figure l'Ancien Testament sous la figure d'un hibou aveuglé par la lumière du Christ, révélée par le Nouveau Testament et la tête picorée par des aigles, symboles de saint Jean.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Chapelle de la Cordelle », notice no PA00113929, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Denis Cailleaux, « L’église franciscaine de La Cordelle à Vézelay », Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre | BUCEMA [Online], 7 | 2003, Online since 03 October 2007, connection on 23 April 2014. URL : http://cem.revues.org/3452 ; DOI : 10.4000/cem.3452
  3. « VÉZELAY - Chapelle de La Cordelle », Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre | BUCEMA, Archéologie des églises de l'Yonne, mis en ligne le 25 août 2010, consulté le 18 septembre 2016. [https://cem.revues.org/11484 lire en ligne]