Chapelle de Bonnevaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chapelle de Bonnevaux
Chapelle de Bonnevaux - Buno-Bonnevaux - 02.jpg

Vue générale de l'édifice, depuis l'entrée du terrain où elle est située

Présentation
Destination initiale
église
Construction
Propriétaire
Propriété privée
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
BonnevauxVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Île-de-France
voir sur la carte d’Île-de-France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de l’Essonne
voir sur la carte de l’Essonne
Red pog.svg

La chapelle de Bonnevaux est une chapelle catholique romaine située à Buno-Bonnevaux, en France.

Localisation[modifier | modifier le code]

La chapelle est située à 300 m au sud-est du bourg de Bonneveaux et à 1,6 km au nord du village de Buno-Bonnevaux proprement dit, dans le sud-est du département de l'Essonne. La chapelle occupe un terrain privé, en bordure d'une clairière au pied du plateau surplombant la vallée de l'Essonne.

Historique[modifier | modifier le code]

La chapelle date du XIIIe siècle. Il s'agit d'un vestige de l'ancienne église Saint-Sulpice de Bonnevaux. En effet, l'ancienne commune de Bonnevaux était indépendant de celle de Buno, avant la Révolution française, et disposait de sa propre église paroissiale. En 1794, alors que Bonnevaux se dépeuple, la commune est rattachée à celle de Buno. En 1816, l'état général de l'église étant fortement en ruine, et la commune ayant détruit le clocher et la nef, l'édifice est acheté par Mademoiselle d'Averton, propriétaire du château de Chevrainville voisin. Malgré son souhait de rétablir le culte dans cette chapelle, la chapelle est transformé en relais de chasse. Le lieu a fait l'objet de réaménagements, tant à l'intérieur (plancher, charpente), qu'aux abords, en 1959[1].

Elle est inscrite au titre des monument historique depuis 1950[2].

Architecture[modifier | modifier le code]

Le plan de la chapelle est rectangulaire. Depuis la destruction de la nef, au XIXe siècle, il ne reste de l'ancienne église que le chœur, et une travée la nef. En 1959, lors de travaux de restructuration, le volume de la chapelle a été coupé en deux, dans la hauteur, par un plancher en béton. Ce nouvel étage est accessible par un escalier métallique interne. Une cheminée, en brique, a également été intégré à la chapelle. La toiture, sur une charpente en bois, est couverte de tuiles. La chapelle est éclairé par deux vitraux latéraux, de chaque côté, ainsi que par un occulus et trois lancettes[3].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]