Championnat suédois des voitures de tourisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Championnat suédois des voitures de tourisme ou Swedish Touring Car Championship (en abrégé le STCC) était une série de courses de Voitures de tourisme en Suède, mais aussi en Norvège.

La première saison de la STCC a été en 1996, fortement influencée par le Championnat britannique des voitures de tourisme et le succès des courses BTCC à la télévision suédoise.

Il y a eu aussi un certain nombre d'autres championnats qui sont entrés en concurrence avec le STCC : Radical Sportscars, Coupe Camaro, Superkart, Pro Superbike, JTCC et Porsche Carrera Cup Scandinavie.

La dernière saison du STCC a été en 2010, lorsque la série a fusionné avec le Championnat danois des voitures de tourisme pour former le Championnat scandinave des voitures de tourisme[1].

Règlement[modifier | modifier le code]

Les voitures sont construites selon les règles Super 2000 utilisés dans le FIA WTCC. Une catégorie nationale N2000 existe également afin d'encourager les équipes à construire leurs propres voitures sans avoir à les homologuer par la FIA. Seuls Audi, Volvo, Opel et Mercedes ont construit leurs propres voitures.

Système de Points:

Position 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e
Points 10 8 6 5 4 3 2 1

Qualification et courses
Chaque week-end de course comprend ce qui suit:

  • Qualification : Tout d'abord, une séance d'essais qualificative de 20 minutes ouvert à tous les pilotes est réalisée. Les huit pilotes les plus rapides de la séance de 20 minutes continuent à courir pour le classement de la Super Pole. À partir du 9e temps de qualification, la position correspond à la position pour la première course. La grille pour la deuxième course est inversé suivant les résultats des huit premiers de la première course. Les voitures se trouvant derrière les huit premiers meilleurs temps de qualifications dans la première course ont terminé.
  • Super Pole : La Super Pôle est un sprint d'un tour couru par les huit premières positions des temps des qualifications. Le pilote avec le 8e temps des qualifications est le premier à exécuter un tour de Super Pole. Chacun des sept pilotes restants gère leur tour de Super Pole plus ou moins rapidement. En fin de compte, le pilote avec le meilleur tour de Super Pole commence la course depuis la pole position.
  • Course : Il y a deux courses en un week-end de course et chaque course dure environ 20 minutes. Toutes les courses commencent par un départ lancé.

Champions[modifier | modifier le code]

Saison Championnat Indépendent
Pilote Constructeur Équipe Pilote Constructeur
1996 Drapeau de la Suède Jan Nilsson Volvo Flash Engineering aucun
1997 Drapeau de la Suède Jan Nilsson Volvo Flash Engineering aucun
1998 Drapeau de la Suède Fredrik Ekblom BMW WestCoast Racing Drapeau de la Suède Pontus Mörth Opel
1999 Drapeau de la Suède Mattias Ekström Audi Kristoffersson Motorsport Drapeau de la Suède Kim Esbjug BMW
2000 Drapeau de la Norvège Tommy Rustad Nissan Crawford Nissan Racing Drapeau de la Suède Magnus Krokström Audi
2001 Drapeau de l'Italie Roberto Colciago Audi Kristoffersson Motorsport Drapeau de la Suède Tobias Johansson Audi
2002 Drapeau de l'Italie Roberto Colciago Audi Kristoffersson Motorsport Drapeau de la Suède Tobias Johansson Audi
2003 Drapeau de la Suède Fredrik Ekblom Audi Kristoffersson Motorsport aucun
2004 Drapeau de la Suède Richard Göransson BMW WestCoast Racing Drapeau de la Suède Johan Nilsson Volvo
2005 Drapeau de la Suède Richard Göransson BMW WestCoast Racing Drapeau de la Suède Johan Nilsson BMW
2006 Drapeau de la Suède Thed Björk Audi Kristoffersson Motorsport Drapeau de la Suède Joakim Fridh BMW
2007 Drapeau de la Suède Fredrik Ekblom BMW WestCoast Racing Drapeau de la Suède Joakim Fridh Opel
2008 Drapeau de la Suède Richard Göransson BMW Flash Engineering Drapeau de la Suède Tobias Johansson Mercedes-Benz
2009 Drapeau de la Norvège Tommy Rustad Volvo Polestar Racing Drapeau de la Suède Viktor Hallrup BMW
2010 Drapeau de la Suède Richard Göransson BMW Polestar Racing Drapeau de la Suède Andreas Ebbesson BMW

Références[modifier | modifier le code]

  1. Par Johan Meissner [1] sur le site TouringCarTimes

Liens externes[modifier | modifier le code]


Source[modifier | modifier le code]