Championnat de France de baseball Élite 2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Élite 2010
Généralités
Sport Baseball
Organisateur(s) FFBS
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date du
au
Participants 7
Site web officiel www.ffbs.fr

Palmarès
Tenant du titre Huskies de Rouen
Promu(s) en début de saison PUC
Vainqueur Huskies de Rouen
Deuxième Lions de Savigny

Navigation

Le Championnat de France de baseball Élite 2010 regroupe les meilleures équipes françaises de baseball. Les Huskies de Rouen sont les tenants du titre. Cette saison ne se déroule qu'à 7 équipes.

Rouen s'impose à nouveau face à Savigny sur le score de 3-1 en finale. C'est leur sixième titre consécutif et le septième lors des huit dernières éditions.

Déroulement[modifier | modifier le code]

La saison régulière se déroule sur 14 journées, soit 24 matches par équipe. Les quatre premiers de la saison régulière s'affrontent lors des séries éliminatoires et les deux meilleures se retrouvent dans une finale en 5 matchs.

Pour la relégation, l'équipe classé 8e et dernière devait à l'origine être automatiquement reléguée en Nationale 1 et la formation classée 7e devait rencontrer le vice-champion de France de Nationale 1 en match de barrage. Avec l'inscription de seulement sept clubs, la relégation automatique du huitième n'a plus lieu d'être.

Clubs[modifier | modifier le code]

L'automne 2009 est assez agité au niveau des instances du baseball français qui sont confrontées à un problème réglementaire avec la formation championne de France de Nationale 1 en 2009 : les Marlins de Compiègne. Déjà bénéficiaire d'une dérogation pour évoluer en N1 malgré l'absence d'équipe de jeunes inscrite en championnat, l'équipe compiégnoise pose problème. De plus, la fuite de talents vers d'autres horizons pousse l'assemblée générale des Marlins à envisager l'abandon du club au niveau national pour repartir au niveau régional[1].

Le , la direction des Hawks de La Guerche de Bretagne prend la décision de renoncer aux championnats nationaux pour des raisons financières[2],[3].

Le , la promotion du Paris UC est confirmée. Le championnat se disputera donc avec seulement sept clubs.

Clubs de l'édition 2010 :

Equipe Ville Stade Capacité Titres
Cougars de Montigny Montigny-le-Bretonneux (Yvelines) Stade Jean-Maréchal 350 places assises 0
Barracudas de Montpellier Montpellier (Hérault) Stade de Veyrassi 3
Paris Université Club Paris Stade Pershing 22
Huskies de Rouen Rouen (Seine-Maritime) Terrain Pierre Rolland 6
Lions de Savigny Savigny-sur-Orge (Essonne) Parc Jean-Moulin 5
Templiers de Sénart Savigny-le-Temple (Seine-et-Marne) Stade des Templiers 0
Tigers de Toulouse Toulouse (Haute-Garonne) Stade Kandy-Nelson 0

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Matchs[modifier | modifier le code]

(les équipes qui jouent à domicile sont nommées en premier).

  • 11 avril
    • Toulouse 6 - 9 Savigny
    • Toulouse 5 - 4 Savigny
    • Montpellier 2 - 13 Sénart
    • Montpellier 6 - 5 Sénart
    • Montigny 1 - 5 Rouen
    • Montigny 6 - 16 Rouen
    • Exempt : PUC
  • 2 mai
    • PUC 7 - 1 Toulouse
    • PUC 4 - 22 Toulouse
    • Rouen 3 - 1 Sénart
    • Rouen 7 - 5 Sénart
    • Savigny 3 - 16 Montpellier
    • Savigny 3 - 2 Montpellier
    • Exempt: Montigny
  • 23 mai
    • Montigny 2 - 13 Sénart
    • Montigny 3 - 5 Sénart
    • PUC 9 - 19 Montpellier
    • PUC 7 - 8 Montpellier
    • Rouen 1 - 3 Savigny
    • Rouen 6 - 2 Savigny
    • Exempt: Toulouse
  • 13 juin
    • Toulouse 5 - 4 Rouen
    • Toulouse 2 - 3 Rouen
    • PUC 0 - 9 Montigny
    • PUC 13 - 12 Montigny
    • Sénart 3 - 15 Savigny
    • Sénart 9 - 17 Savigny
    • Exempt: Montpellier
  • 4 juillet
    • Montigny 5 - 12 Toulouse
    • Montigny 9 - 14 Toulouse
    • PUC 5 - 12 Sénart
    • PUC 9 - 16 Sénart
    • Rouen 2 - 3 Montpellier
    • Rouen 4 - 1 Montpellier
    • Exempt: Savigny
 
  • 18 avril
    • Rouen 8 - 0 Toulouse
    • Rouen 10 - 0 Toulouse
    • Montigny 11 - 1 PUC
    • Montigny 15 - 17 PUC
    • Savigny 8 - 1 Sénart
    • Savigny 3 - 2 Sénart
    • Exempt: Montpellier
  • 9 mai
    • Toulouse 9 - 4 Montigny
    • Toulouse 7 - 4 Montigny
    • Sénart 13 - 2 PUC
    • Sénart 6 - 2 PUC
    • Montpellier 5 - 4 Rouen
    • Montpellier 3 - 6 Rouen
    • Exempt: Savigny
  • 30 mai
    • Savigny 4 - 1 Toulouse
    • Savigny 6 - 5 Toulouse
    • Sénart 1 - 2 Montpellier
    • Sénart 7 - 5 Montpellier
    • Rouen 12 - 0 Montigny
    • Rouen 11 - 1 Montigny
    • Exempt: PUC
  • 20 juin
    • Toulouse 5 - 15 Montpellier
    • Toulouse 5 - 12 Montpellier
    • Rouen 6 - 1 PUC
    • Rouen 11 - 1 PUC
    • Savigny 16 - 3 Montigny
    • Savigny 23 - 13 Montigny
    • Exempt: Sénart
  • 29 août
    • Savigny 14 - 4 PUC
    • Savigny 7 - 0 PUC
    • Montigny 2 - 22 Montpellier
    • Montigny 4 - 8 Montpellier
    • Toulouse 10 - 1 Sénart
    • Toulouse 1 - 7 Sénart
    • Exempt: Rouen
 
  • 25 avril
    • Montpellier 8 - 2 Toulouse
    • Montpellier 13 - 0 Toulouse
    • PUC 4 - 12 Rouen
    • PUC 0 - 12 Rouen
    • Savigny 14 - 0 Montigny
    • Savigny 12 - 2 Montigny
    • Exempt: Sénart
  • 16 mai
    • PUC 4 - 14 Savigny
    • PUC 10 - 12 Savigny
    • Sénart 5 - 1 Toulouse
    • Sénart 8 - 2 Toulouse
    • Exempt: Rouen



  • 6 juin
    • Montpellier 13 - 5 Montigny
    • Montpellier 7 - 1 Montigny






  • 27 juin
    • Toulouse 9 - 4 PUC
    • Toulouse 14 - 4 PUC
    • Sénart 1 - 2 Rouen
    • Sénart 5 - 3 Rouen
    • Montpellier 16 - 6 Savigny
    • Montpellier 4 - 8 Savigny
    • Exempt: Montigny
  • 5 septembre
    • Sénart 4 - 6 Montigny
    • Sénart 6 - 7 Montigny
    • Montpellier 11 - 7 PUC
    • Montpellier 14 - 3 PUC
    • Savigny 9 - 3 Rouen
    • Savigny 7 - 6 Rouen
    • Exempt: Toulouse

Classement[modifier | modifier le code]

Pl. Équipe MJ V D %
1er Lions de Savigny 24 20 4 .833
2e Barracudas de Montpellier 24 18 6 .750
3e Huskies de Rouen 24 17 7 .708
4e Templiers de Sénart 24 12 12 .500
5e Tigers de Toulouse 24 9 15 .375
6e Cougars de Montigny 24 5 19 .308
7e Paris Université Club 24 3 21 .125

MJ : matches joués, V : victoires, D : défaites, %: pourcentage de victoires.

Play-off[modifier | modifier le code]

Les 4 premiers de la saison régulière sont qualifiés pour les play-off. Il s'agit de Savigny, Montpellier, Rouen et Sénart. Les compteurs sont remis à zéro et chaque équipe rencontre les autres en programme triple (deux matchs le samedi, un le dimanche). À la suite de ces rencontres, les deux premiers sont qualifiés pour la finale au meilleur des 5 matchs.

Phase de poule[modifier | modifier le code]

Date Heure Recevant Visiteur Match 1 Match 2 Match 3
11.00 et 15.00 Sénart Savigny 4 - 15 4 - 10 X
11.00 X X 5 - 4
11.00 et 15.00 Savigny Montpellier 5 - 1 3 - 0 X
11.00 X X 5 - 4
11.00 et 15.00 Rouen Sénart 10 - 0 15 - 0 X
11.00 X X 9 - 1
11.00 et 15.00 Savigny Rouen 5 - 10 1 - 5 X
11.00 X X 7 - 8
11.00 et 15.00 Montpellier Sénart 1 - 5 16 - 0 X
11.00 X X 14 - 1
11.00 et 15.00 Montpellier Rouen 2 - 3 NJ X
11.00 X X NJ

* Les derniers matchs entre Rouen et Montpellier ont été annulés car Montpellier ne pouvait plus rejoindre Savigny au classement.

Pl. Équipe MJ V D %
1 Rouen 7 7 0 1,000
2 Savigny 9 5 4 0,556
3 Montpellier 7 2 5 0,286
4 Sénart 9 2 7 0,222

J : rencontres jouées, V : victoires, D : défaites, PM : points marqués, PC : points concédés, % : pourcentage de victoire.

Finale[modifier | modifier le code]

La finale se joue au meilleur des 5 rencontres les week-ends des 16-17 et des 23-. Elle est remportée par Rouen, 3-1.

Match Date Recevant Visiteur Score Notes
1 Savigny Rouen 4 - 16 7 manches
2 Savigny Rouen 5 - 10
3 Rouen Savigny 7 - 8 12 manches
4 Rouen Savigny 5 - 1

Play-down[modifier | modifier le code]

Les équipes classées 5 à 7 de la saison régulière s'affrontent en play-down pour déterminer celle qui jouera sa place en Élite à l'occasion d'un barrage avec le finaliste N1. Les classements de la saison sont conservés. Chaque équipe affronte les deux autres en programme triple (deux matchs le samedi et un le dimanche).

Classement saison régulière
Pl. Équipe MJ V D %
5 Tigers de Toulouse 24 9 15 0,375
6 Cougars de Montigny 24 5 19 0,208
7 PUC 24 3 21 0,125

J : rencontres jouées, V : victoires, D : défaites, PM : points marqués, PC : points concédés, % : pourcentage de victoire.

Phase de matchs[modifier | modifier le code]

Date Heure Recevant Visiteur Match 1 Match 2 Match 3 Notes
11.00 et 15.00 Montigny PUC 9 - 3 9 - 14 X
11.00 X X 12 - 16
11.00 et 15.00 Toulouse PUC 4 - 10 7 - 5 X
11.00 X X 6 - 5
11.00 et 15.00 Toulouse Montigny 4 - 6 14 - 3 X
11.00 X X 4 - 1
Classement final
Pl. Équipe MJ V D %
5 Tigers de Toulouse 30 12 18 0,400
6 Cougars de Montigny 30 7 23 0,233
7 PUC 30 7 23 0,233

J : rencontres jouées, V : victoires, D : défaites, PM : points marqués, PC : points concédés, % : pourcentage de victoire.

Relégation[modifier | modifier le code]

Cette édition ne s'étant déroulée qu'à 7 équipes, il n'y a donc pas de relégation automatique. Le PUC se maintient à la suite du forfait des Korvers de Dunkerque pour le match de barrage opposant le dernier de l'Élite au finaliste de la Nationale 1[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. AG 2009 du 28 novembre 2009, sur le site officiel des Marlins de Compiègne.
  2. « Les Hawks n'iront pas en Elite cette année », le 3 janvier 2010, sur le site officiel du club.
  3. « La Guerche en régionale: Pourquoi? », le 7 janvier 2010, sur bafinfos.com.
  4. Les Korvers de Dunkerque forfait pour le barrage N1/Elite BAF News du 13/10/2010

Liens externes[modifier | modifier le code]