Chambre des députés du Chili

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chambre des députés du Chili
Cámara de Diputados de Chile
Description de l'image Emblema_de_la_Cámara_de_Diputados_de_Chile.png.
Type
Type Chambre basse du Congrès national
Présidence
Président Osvaldo Andrade (PSC)
Élection
Premier vice-président Marcos Espinosa (PRSD)
Élection
Deuxième vice-président Gabriel Silber (DC)
Élection
Structure
Membres 155 députés
Description de cette image, également commentée ci-après
Composition actuelle.
Groupes politiques Chile Vamos :
Élection
Dernière élection Élections parlementaires chiliennes de 2017 ()

Congrès national, Valparaíso.

Description de cette image, également commentée ci-après
Photographie du lieu de réunion.
Divers
Site web http://www.camara.cl/
Voir aussi Constitution chilienne de 1980
Sénat (Chili)

La Chambre des députés du Chili (en espagnol, Cámara de Diputados de Chile) est la chambre basse du Congrès national.

Prérogatives[modifier | modifier le code]

Elle participe à l'élaboration des lois, avec le Sénat et le Président de la République.

La Chambre des députés est la seule institution qui contrôle l'action du gouvernement et peut entamer des accusations politiques contre les ministres d'État ou la Présidente de la République.

Le budget annuel et toute législation qui implique des coûts ou des impositions se discute et s'approuve d'abord à la Chambre des députés, avant d'aller au Sénat.

Mode de scrutin[modifier | modifier le code]

Actuel[modifier | modifier le code]

Le Congrès compte 155 députés élus pour quatre ans au suffrage universel direct à la proportionnelle dans 28 circonscriptions de trois a huit députés, répartis après décompte des suffrages selon la méthode d'hondt.

Avant 2017[modifier | modifier le code]

Le Congrès compte 120 députés élus au suffrage universel direct pour des mandats de quatre ans dans 60 circonscriptions électorales : il y a ainsi deux députés par circonscription. Les candidats doivent être âgés d'au moins 21 ans, jouir de leurs droits civiques, être titulaires d'un diplôme de l'enseignement secondaire, et avoir résidé au moins deux années entières dans leur circonscription au moment du scrutin.

Les élections au Congrès du Chili sont ainsi régies par un système binominal original qui privilégie la recherche de consensus entre les principaux partis, ou coalitions : si la liste d'un parti recueille plus de 2/3 des suffrages valables, le parti a droit aux deux sièges de la circonscription; s'il en obtient moins des 2/3, il a droit à un siège et le parti qui arrive en deuxième position se voit attribuer le second. Chaque coalition peut présenter deux candidats pour les deux sièges de chaque circonscription, mais en pratique, les deux coalitions majoritaires d'une circonscription vont avoir tendance à se partager ces deux sièges, et il faut vraiment qu'un des partis soit sûr d'écraser son concurrent (c'est-à-dire par plus des 2/3 des votes exprimés) localement pour qu'il refuse cet arrangement.

Ce mode de scrutin est néanmoins accusé de servir à maintenir une minorité de contrôle par les forces conservatrices au cours de la démocratisation ayant suivi la période de dictature de Pinochet. La loi électorale est ainsi modifiée en 2015 pour les élections parlementaires chiliennes de 2017

Siège[modifier | modifier le code]

La Chambre des députés siège depuis 1990 au Congrès National, à Valparaíso, quelques 120 km à l'ouest de la capitale, Santiago du Chili. Le siège du Congrès de Valparaiso remplace ainsi celui de Santiago,.

Le président de la Chambre des députés est, depuis le 20 mars 2012, Michael Peyrefitte.

Liens externes[modifier | modifier le code]