Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Logo de l’association
Cadre
But Réseautage, formation continue, conseils
Zone d’influence Région de Montréal, Québec, Canada
Fondation
Fondation 1822
Identité
Siège 380, rue Saint-Antoine Ouest, bureau 6000
Montréal (Québec)
H2Y 3X7
Président Michel Leblanc
Membres 7 000
Employés 90
Site web www.ccmm.ca

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain représente les intérêts de la communauté des affaires de la région métropolitaine de Montréal et compte quelque 7 000 membres. Elle représente le plus important organisme privé au Québec voué au développement économique.

Historique[modifier | modifier le code]

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain est une organisation riche de près de 200 ans d'histoire[1].

Joseph-Xavier Perrault, fondateur de la Chambre de commerce du district de Montréal
Les membres de la Chambre de commerce du district de Montréal, 1944.

En 1822, Thomas Blackwood (en) fonde le Committee of Trade, qui deviens en 1842, le Board of Trade. Le Board of Trade crée en 1863 le Bureau du Maître de Port ainsi que la Bourse des céréales. En 1887, la Chambre de commerce du district de Montréal est fondée par Joseph-Xavier Perrault pour représenter la communauté d’affaires francophone. La Chambre de commerce du district de Montréal crée en 1898 la revue Commerce, un bulletin d’information destiné aux gens d’affaires.

HEC Montréal est créé par la Chambre de commerce du district de Montréal en 1907, suivi par la Fédération des chambres de commerce de la province du Québec deux ans plus tard. Le Board of Trade élabore en 1925 une constitution et de règlements pour la Chambre de commerce du Canada. La Chambre et le Board of Trade créent conjointement les Œuvres de la santé (organisme précurseur de Centraide) en 1960. Neuf ans plus tard, le Board of Trade participe à la mise sur pied du tout premier cégep anglophone de Montréal, le Collège Dawson.

Le World Trade Centre Montréal est créé en 1984[2], et est la nouvelle entité de la Chambre. Deux ans plus tard, une femme est élue pour la première fois à la présidence du Board of Trade : Manon Vennat. La Chambre de commerce du district de Montréal créée l’Académie des Grands Montréalais en 1988, puis l’Institut du commerce électronique en 1990. Le Bureau de commerce de Montréal (Montreal Board of Trade) et la Chambre de commerce du Montréal métropolitain fusionnent en 1992, créant ainsi une association bilingue, la plus importante du genre au Québec.

La chambre de commerce est dirigée par Michel Leblanc depuis et lance la campagne Montréal Premi1ère en 2010[3]. La Chambre de commerce du Montréal métropolitain célèbre ses 190 ans en 2012. Elle crée à cette occasion la Constellation des Grands Montréalais[4].

Organisation de conférences[modifier | modifier le code]

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain organise près de 200 événements par année tels que des tribunes publiques, des conférences, des rencontres d'affaires, des activités commerciales et sociales et des missions commerciales[5]. Des acteurs de la scène politique fédérale, provinciale et municipale y ont présenté leur vision du développement de la région métropolitaine de Montréal. Entre autres, d’anciens premiers ministres du Canada : Pierre Elliott Trudeau, Jean Chrétien, Paul Martin[6] , Stephen Harper[7]; et d’anciens premiers ministres du Québec : René Lévesque[8], Lucien Bouchard, Jean Charest[9], Pauline Marois[10].

Dans le cadre de sa série « Leaders internationaux », de grandes personnalités reconnues internationalement sont venues à cette tribune pour présenter leurs plus importantes réalisations : Tony Blair, Bill Clinton[11], George W. Bush[12], Chris Hughes (Facebook)[13], Biz Stone (Twitter)[14], Patrick Pichette (Google)[15], Mikhaïl Gorbatchev[16], Joseph P. Kennedy II et George P. Bush[17], Richard Branson[18], Arnold Schwarzenegger[19], Rudy Giuliani (ex-maire de New York)[20], Chris Hadfield[21] et bien d’autres.

Depuis 1978, la Chambre souligne annuellement, lors d’un événement « Hommage aux Grands Montréalais », les réalisations de personnalités de la vie économique, culturelle, scientifique et sociale qui contribuent au développement et à la renommée de Montréal[22].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]