Chaise Bleue (mobilier urbain)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Chaise bleue)
Chaise Bleue
Image dans Infobox.
Chaises Bleues à Nice
Artiste
Date
1999-2023
Commanditaire
Type
Technique
Bois et tube métal
Largeur
48 cm
Format
Mobilier urbain
Mouvement
Couleur bleue
Propriétaire
No d’inventaire
Nombre de chaises restantes 444
Localisation
Commentaire
Concession de licence 07480, bénéficiaire Ville de Nice

Les chaises Bleues sont une forme de mobilier urbain présente à Nice sur la Promenade des Anglais et plus largement sur la Côte d'azur en France[1].

Les chaises Bleues font partie du patrimoine niçois[2] et cannois[3].

La couleur bleue symbolise et le ciel azuréen et la mer Méditerranée[4],[5].

Il s'agit d'un fauteuil disposant d'accotoirs. L'usage courant a donné le nom de chaise à ce fauteuil urbain de par sa conception légère pour son époque.

Ce mobilier emblématique disparait progressivement, victime de son succès et des intempéries.

Origine[modifier | modifier le code]

Au début des années 1930, il existait sur la Promenade des Anglais à Nice des concessions de chaises, fauteuil, bains de soleil[6],[7]. Le client payait à la chaisière son ticket afin de pouvoir bénéficier d'un moment de repos au soleil face à la baie des Anges.

Contrairement à la définition usuelle de la chaise, dépourvue d’accotoirs, la chaise Bleue dispose de bras ou accotoirs. Elle rentre dans la catégorie des chaises à bras.

Début 1900, de nombreuses chaises étaient disposées le long de la jetée promenade, chaises pliantes Bistro Simplex, transats, fauteuils en rotin.

Le jardin Albert 1er face à la Promenade des Anglais disposait de fauteuils de divers fabricants mais ayant tous la même couleur blanche imposée par la Ville. Dans les années 1970, les fauteuils du jardin deviennent bleus. La chaise Bleue de Charles Tordo est présente au coté d'autres modèles.

Dans les années 80, pour différencier les fauteuils blanc du jardin Albert 1er des fauteuils de la Promenade des Anglais, la Ville de Nice choisi la couleur bleue proposée par Charles Tordo.

La ville de Cannes dispose aussi de chaises Bleues[8].

Localisation[modifier | modifier le code]

Ville de Cannes[modifier | modifier le code]

À partir de 1945 la ville de Cannes commande des chaises à la SNCASE, établissement de Marignane. La fabrication, basée sur un design collectif du bureau d'études, débute en utilisant les techniques aéronautiques de soudure et rivets en aluminium[9]. Elle se poursuit au Groupe technique de Cannes de la SNCASE pendant près d'une dizaine d'années. Plusieurs milliers de chaises seront produites en trois couleurs, bleu rouge et vert, partant par wagons entiers de la gare de La Bocca, elles équipent pendant de nombreuses années la Croisette et ses terrasses[10],[11].

Ville de Nice[modifier | modifier le code]

À Nice, Monsieur Ballanger, détenteur de la concession des chaises sur la Promenade des Anglais, confie de 1950 à 1970 au Tourrettan Charles Tordo la confection d'une nouvelle série de chaises[12]. Elles seront de couleur blanche pour les premières séries[13].

Les chaises actuelles sont fabriquées par l'entreprise Cintrafil en Haute-Loire par l'architecte et designer français Jean-Michel Wilmotte[14]. 2000 exemplaires furent commandés par la ville de Nice pour être mis à disposition gratuitement sur la Promenade des Anglais. En 2011 la ville de Nice recense environ 300 chaises qui seront fixées les unes aux autres et ancrées au sol[15].

Disparition des chaises[modifier | modifier le code]

En 1999 la Ville de Nice commande 2000 chaises de Jean-michel Wilmotte ; 5 ans plus tard, victimes de leurs succès, il en reste un peu moins de 500[16]. Lors de la crise du Covid-19, après le retrait des chaises de la Promenade des Anglais, la ville comptabilise 444 chaises[17] ; elles sont réinstallées le 15 décembre 2020. Elles sont régulièrement entretenues pour limiter leur disparition due à l'usage, aux intempéries et au vol[18].

Le symbole[modifier | modifier le code]

Avec le temps, les chaises positionnées sur la Promenade des Anglais, sont devenues un symbole, une icône de la Ville de Nice. Elles font parties du paysage, des habitudes des niçois[19].

Les photographes ont plaisir a shooter l'esthétique des alignements de chaises face à la mer.

Design[modifier | modifier le code]

Le dépôt de modèle INPI numéro 983360-001 de Jean-michel Wilmotte passe dans le domaine publique le 5 juin 2023[20],[21].

Design de Tordo[modifier | modifier le code]

L'assise et le dossier sont en hêtre ou platane. Le dossier est composé de trois traverses identiques.

Le piétement de la chaise de 1950 à 1970 sur Nice et Cannes est composé de quatre pieds symétriques avec deux barreaux à mi-hauteur.

L'accotoir est horizontal.

Voici en exemple la chaise Tordo encore visible sur Cannes[22].

En 1950 la chaise est de couleur blanche.

En 2016, la famille Tordo propose une nouvelle fabrication et remanie sa chaise pour la vente au grand public[23].

Design de Wilmotte[modifier | modifier le code]

La chaise de Jean-Michel Wilmotte est une commande de la Ville de Nice.

Le dépôt de modèle à l'INPI date de 1998 et se termine en 2023[24].

L'assise et le dossier sont en bois contre-collé, les montants sont composés d'une structure métallique de diamètre 28 mm.

Le piètement de la chaise Bleue (chaise de 1998 à nos jours sur Nice) a pour particularité d'avoir une courbure dans son accotoir, de présenter une symétrie droite/gauche, une ceinture abaissée sur l'arrière et pas de barreaux. Les éléments sont assemblés par rivets pour l'assise et par vis pour les accoudoirs. Elle reprend le design initial du fauteuil en osier disposé sur la Promenade des Anglais avant 1945, mais surtout de la chaise Blanche courant 1950 que l'on pouvait voir sur la Promenade des Anglais (reprise de la courbure du piétement arrière et vertical devant).

La chaise est recouverte d'une peinture epoxy.

La chaise est frappée du logo Ville de Nice sur la traverse médiane du dossier. Elle dispose aussi d'un jour dans la traverse supérieure pour la saisir.

Variantes[modifier | modifier le code]

En 1930 la chaise était un fauteuil en osier que chacun peut découvrir sur de nombreuses cartes postales ou sur les images du film À propos de Nice de Jean Vigo et Boris Kaufman avec la célèbre séquence de la femme nue sur la Promenade des Anglais.

La plage Beau Rivage sur la Promenade des Anglais, arbore sur l'arche de son entrée des chaises bleues pliantes. On retrouve sur d'anciennes photos ces chaises pliantes sur la Promenade des Anglais.

En 2015, le concepteur niçois Stephane Belgrand Rousson et le designer Minh-lôc Truong proposent une refonte du design de la chaise Bleue[25]. Le style apporté offre des lignes épurées sans dénaturer la traditionnelle chaise Bleue[26],[27]. La pièce de l'ensemble piétement-accotoir est caractérisé par une courbe symbolisant la courbure de la baie des Anges[21]. Le projet est présenté à la Ville de Nice en août 2022[28].

Artistes[modifier | modifier le code]

Le sculpteur Armand Fernandez, crée une œuvre monumentale d'accumulation de centaines de chaises bleues intitulée « Camin dei ingles » qui décore une des façades de glace du Musée d'Art moderne et d'Art contemporain de Nice depuis 2004[réf. souhaitée].

En 1998, Richard Cairaschi crée pour le Théâtre de Nice la pièce Les chaises de la promenade[29].

La chaise de SAB, inaugurée en est une sculpture en deux dimensions de l'artiste Sabine Géraudie alias SAB située sur la Promenade des Anglais au niveau de la plage Beau Rivage en face du Jardin Albert 1er[30][source insuffisante]. La sculpture s’inspire du mobilier urbain ancien de Charles Tordo.

Monsieur Z illustre la promenade de Cannes avec la chaise Bleue de Charles Tordo dans son affiche Yes I Cannes.

L'artiste niçois Sébastien Di Natale crée des miniatures et sculptures en métal 2D et 3D inspirées du modèle de Jean-michel Wilmotte.

L'artiste Eric Garence utilise le support NFT pour vendre ses œuvres dont la chaise bleue[31].

L'illustrateur Charlie Adam croque les alignements de chaises dans le style art décoratif.

Le photographe de presse de l'AFP, Lauréat du World Press Photo, Valery Hache se passionne pour la Promenade des Anglais et les chaises Bleues qu'il shoote chaque jour[32],[33].

À la suite des intempéries de la tempête Alex, en hommage aux nombreux niçois qui résident à Saint-Martin-Vésubie, une personne dispose deux chaises Bleues aux abords du Boréon, à proximité de nombreuses habitations détruites par le torrent dévastateur[réf. nécessaire].

Actualités[modifier | modifier le code]

Chaises Bleues aux couleurs des maillots du Tour de France 2020.

Pour le 1er avril 2018, le quotidien Nice-Matin affirme que 200 chaises Bleues ont été remplacées durant la nuit par 200 chaises jaunes[34],[35].

Une partie de chaque assemblage de chaise est repeinte aux couleurs des maillots des vainqueurs du Tour de France 2020[36].

Le , dans le cadre des mesures anti Covid, la Mairie de Nice procède au retrait des 440 chaises Bleues[37]. Cette décision crée la controverse auprès des promeneurs[38].

Le , un certain nombre de chaises sont repositionnées sur la Prom' pour que les niçois puissent de nouveau admirer le front de mer tout en se reposant[39].

Lors de la qualification en final de la Coupe de France de football en 2022, la ville de Nice a fait repeindre quelques chaises aux couleurs de l'OGC Nice[40].

Détournement publicitaire[modifier | modifier le code]

En mai 2022, lors de l'ouverture du magasin Ikea de Nice, par ailleurs conçu par l'architecte Jean-michel Wilmotte (désigner des chaises actuelles de la Promenade des Anglais), l'entreprise utilise pour support de communication sur leur affiche une chaise jaune remplaçant la chaise Bleue sur la Promenade des Anglais, en la renommant Promenade des Suédois et en jouant sur les couleurs de la Suède, le jaune et le bleu[41].

La radio « France Bleu Côte d'Azur » donnera pour nom à une émission radio quotidienne en 2018 et 2019 : les questions de la chaise Bleue[42].

La Poste française édite en 2019 un timbre avec les chaises Bleues[43],[44].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Les Chaises bleues : de l’atelier à la légende - Tourrette-Levens », Tourrette-Levens,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. « Une expo pour célébrer les chaises bleues de la Prom' » Accès payant, sur Nice-Matin, (consulté le ).
  3. ElantraTheme, « La Chaise bleue sous toutes les coutures », Blog Cannes destination,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  4. PACA Ecobiz, « La Chaise bleue : une histoire de famille ! », sur paca-ecobiz.fr, (consulté le ).
  5. « Nice. Pourquoi les célèbres chaises de la promenade des Anglais sont-elles bleues ? », sur actu.fr (consulté le ).
  6. Alamy Limited, « Géographie / travel France rues de Nice Promenade des Anglais voir Palais de la jetée, au début des années 1930 belle côte côtes shores Banque d'images, Photo Stock: 60272691 - Alamy », sur www.alamyimages.fr (consulté le ).
  7. https://actu.fr/provence-alpes-cote-d-azur/nice_06088/nice-pourquoi-les-celebres-chaises-de-la-promenade-des-anglais-sont-elles-bleues_50915048.html.
  8. « Cannes : La Croisette rééquipée en chaises bleues d'occasion », Nice-Matin,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  9. Henri Lluch, L'établissement de Marignane : de la SNCASE à l'Aérospatiale, Éditeur : Aérospatiale, établissement de Marignane, 1991, 185 pages, voir page 16 avec photo 3 chaises.
  10. [PDF] Michaël Zerrouki, Alexis Ducros, Georges Fettuciari, Interview Sissi et Fettu, retranscription de l'entretien, Éditions Cannes Aéro Spatial Patrimoine (CASP), 16 pages, 5 septembre 2015, en ligne sur CASPWiki [PDF].
  11. [PDF] Michaël Zerrouki, Histoire du Centre spatial de Cannes – Mandelieu pendant la seconde Guerre mondiale, Éditions Cannes Aéro Spatial Patrimoine (CASP), 65 pages, 19 septembre 2015, en ligne sur CASPWiki [PDF].
  12. Denis et Michele Maurin, « Nice, les Chaises bleues de la promenadz des anglais - Le comte de Nice en image - Les photos du Comté de Nice. », sur www.lecomtedenice.fr (consulté le ).
  13. « L’ histoire de « la première Chaise Bleue » | Brasil Azur », sur www.brasilazur.com (consulté le ).
  14. « Chaises bleues de Nice | Provence 7 » (consulté le ).
  15. « Où sont les chaises Bleues ? », sur archives.nicematin.com (consulté le ).
  16. La rédaction, « La chaise bleue, ce mythe de la Côte d'Azur raconté par la famille de son créateur », sur Nice-Matin, (consulté le )
  17. « Promenade des Anglais : le retour des célèbres chaises bleues », sur CNEWS (consulté le )
  18. (en-GB) « Blue Chairs of the Promenade - Treasures of Provence », Treasures of Provence,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  19. « Les Chaises Bleues d'ArtNice, mais pas que », sur Blog Nice et Côte d'Azur, (consulté le )
  20. Brevet FR 983360-001 Chaise Bleue de Jean-michel Wilmotte
  21. a et b « Nice : un nouveau modèle de chaise bleue pour la promenade des Anglais ? », sur ici, par France Bleu et France 3, (consulté le )
  22. « Cannes en 10 lieux incontournables », sur photo.geo.fr (consulté le ).
  23. « Des Azuréens créent la fameuse chaise bleue en kit (et à monter soi-même) », sur www.20minutes.fr (consulté le ).
  24. « INPI – Service de recherche dessins et modèles », sur bases-modeles.inpi.fr (consulté le ).
  25. « Un nouveau modèle de la mythique chaise bleue de Nice bientôt proposé à la mairie », sur France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur (consulté le )
  26. « Et si ce modèle de chaise bleue "remplaçait" celui que vous connaissez à Nice ? », (consulté le )
  27. Par Matthias Galante, « Nice : il veut redessiner la chaise bleue de la Promenade des Anglais », sur leparisien.fr, (consulté le )
  28. La rédaction, « Bientôt une nouvelle chaise bleue sur la Prom'? Un inventeur niçois y travaille », sur Nice-Matin, (consulté le ).
  29. (en-US) « The Blue Chair: Symbol of Nice », Perfectly Provence,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  30. « SAB - Artiste Peintre & Décoratrice d’intérieur », sur www.sab-nice.fr (consulté le ).
  31. « L'artiste Eric Garence vend ses œuvres sous forme de NFT en boutique : "c'est un accès direct à l'artiste" », sur France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur (consulté le )
  32. « L'année 2020 dans le rétroviseur de Valery Hache, photographe de presse à Nice », sur France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur (consulté le )
  33. « Diaporama. Les images qu'il ne fallait pas rater ce vendredi », sur www.lejsl.com (consulté le )
  34. Par Le Parisien Le 1 avril 2018 à 21h51, « Poissons d’avril : des aigles-radars, des requins d’eau douce et une montagne qui pousse », sur leparisien.fr, (consulté le )
  35. La rédaction, « Les célèbres chaises bleues de la Prom' remplacées par de banales chaises jaunes », sur Nice-Matin, (consulté le )
  36. « Tour de France : circuler dans la métropole niçoise ce week-end sera compliqué », sur France Bleu, (consulté le ).
  37. « Mesures anti-covid: l'enlèvement des chaises bleues de la Promenade des Anglais a démarré - Nice-Matin », sur www.nicematin.com (consulté le )
  38. « À Nice, controverse après le retrait des chaises bleues de la Promenade des Anglais », sur www.lefigaro.fr (consulté le ).
  39. « Les chaises bleues réinstallées sur la Promenade des Anglais », sur France Bleu, (consulté le ).
  40. La rédaction, « La structure #ILoveNice et les chaises bleues de la promenade des Anglais aux couleurs de l’OGC Nice », sur Nice-Matin, (consulté le ).
  41. petitesaffiches.fr, « Economie - IKEA Nice Saint-Isidore : « Chers Niçois, c’est parti ! » », sur Petites Affiches des Alpes Maritimes (consulté le ).
  42. « Les questions de la Chaise Bleue – Émission sur France Bleu Azur », sur ici, par France Bleu et France 3 (consulté le )
  43. « Un bloc de timbres met en valeur Nice : sa Prom', son port, ses chaises bleues... », sur France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur (consulté le )
  44. La rédaction, « Prom', coulée verte, gare du Sud... Une série de timbres représentant Nice vient de sortir », sur Nice-Matin, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

À propos de Nice de Jean Vigo