Chèvre naine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chèvre naine
Chèvre naine à Sérent
Chèvre naine à Sérent
Espèce Chèvre
Taxon(s) concerné(s)
Nom scientifique Capra Hircus
Région d’origine
Région Sénégal et Tibet
Caractéristiques
Taille jusqu'à 50 cm au garrot
Poids 12 kg à 28 kg
Robe toutes les couleurs sont admises

La chèvre naine est de plus en plus présente dans les foyers comme animal de compagnie ou comme animal d'ornement. Elle est aussi utilisée pour débroussailler des parcelles de terrains un peu difficiles. Ainsi, elle se délectera des ronces, des plantes ligneuses, des arbustes, et même des orties lorsque celles-ci sont hautes et sèches.

De petite taille, son standard n'est encore pas actuellement véritablement défini en France. Les éleveurs sérieux tentent tant bien que mal, et différemment selon les régions, d'établir quelques critères de sélection et de classements vis-à-vis de la morphologie et des couleurs mais aussi surtout des gabarits. Cela permet d'éviter certains abus, notamment concernant la vente d'animaux non-nains (dits semi-nains jusqu'à une certaine taille) dépassant allègrement les 50 cm au garrot.

Origines[modifier | modifier le code]

La chèvre naine est issue de croisements entre les plus petits sujets, généralement originaire du Sénégal et du Tibet où les conditions de vies difficiles (climats hostiles, nourriture rare) ont influencé sa petite taille et sa rusticité.

Description[modifier | modifier le code]

Morphologie[modifier | modifier le code]

Généralement robuste, la chèvre naine a un corps compact et des membres larges. En France, chaque éleveur est libre de travailler la morphologie des animaux telle qu'il la souhaite, puisque la chèvre naine n'est pas encore officiellement reconnue comme une race.

Poids[modifier | modifier le code]

Variant fortement selon la taille et le gabarit de l'animal, les poids se répartissent généralement de cette manière :

  • 16 à 28 kg pour les mâles ;
  • 12 à 24 kg pour les femelles.

Taille[modifier | modifier le code]

On trouve plusieurs dénominations au sein des élevages suivant la taille du sujet, les plus courants étant les suivants (utilisés indifféremment du sexe) :

  • la toy ou extra-toy (moins de 42 cm au garrot)
  • la mini-naine ou extra-naine (entre 43 et 45 cm au garrot)
  • la naine (entre 46 et 50 cm au garrot)
  • la semi-naine (+ de 51 cm)

Comportement[modifier | modifier le code]

Si elle est apprivoisée dès sa naissance, la chèvre naine est un animal de compagnie très agréable que l'on peut promener et caresser comme un petit chien. Les mâles sont généralement plus familiers que les femelles. C'est un animal plutôt têtu et facilement espiègle avec lequel des règles devront être imposées dès le début, au risque de se retrouver débordé malgré sa petite taille. Ceci est particulièrement remarquable chez les boucs, spécialement lorsqu'ils ne sont pas castrés.

Si elle n'a pas été apprivoisée, cette petite chèvre se révèle bien souvent très sauvage et il faut alors user de beaucoup de patience pour parvenir à nous faire accepter d'elle.

Robes[modifier | modifier le code]

Toutes les robes caprines sont admises. Cependant, les plus courantes sont généralement le chamoisé, le sauvage et le noir, avec rouan et/ou pie.

Quelques exemples[modifier | modifier le code]

Reproduction[modifier | modifier le code]

chevreau nain
chèvre naine à 15 jours

La maturité sexuelle de la chèvre naine varie fortement en fonction des individus et peut ainsi survenir entre 3 et 12 mois. Généralement, cela se produit vers 6-7 mois. Il est déconseillé de mettre à la reproduction une chèvre âgée de moins de 18 mois, cela peut ralentir sa croissance et/ou provoquer des problèmes lors de la mise bas.

À l'inverse des chèvres de grande taille dont la reproduction est saisonnée, les chèvres naines peuvent mettre bas à n'importe quelle période de l'année. Il est donc très important pour leur santé de séparer les mâles des femelles hors période de saillies pour ne pas épuiser ces dernières. Comme pour les autres chèvres, la durée de gestation est d'environ 150 jours (5 mois).

Les chaleurs des femelles durent environ 48 h et surviennent toutes les 3 semaines, il s'agit d'une période pendant laquelle elles peuvent être bruyantes et feront leur possible pour rejoindre le mâle s'il y en a un aux alentours.

La chèvre naine est moins prolifique que sa cousine de grande taille et met généralement au monde un chevreau lors de sa première portée, puis deux lors des mises bas suivantes, toutefois il n'est pas impossible que des chèvres naines donnent naissance à des triplés... et même des quadruplés ! La chèvre dite "toy" (moins de 42 cm au garrot) met rarement au monde plus d'un chevreau à la fois.

Elle s'isole alors du reste du troupeau pour plus de tranquillité mais jamais trop loin car la solitude est un danger potentiel pour elles dans la nature. En élevage, il faut veiller à ce que la température ne soit pas trop basse lors des mises bas et dans le cas contraire prévoir une lampe chauffante afin de maximiser les chances de survie des petits.

À la naissance, le chevreau ne met pas très longtemps à se lever et à chercher les pis de sa mère. Encore vulnérable, il ne dormira jamais à découvert et alternera entre siestes abritées, tétées, cabrioles impressionnantes et courses folles ! Son sevrage peut être réalisé dès ses 3 mois.

Stérilisation[modifier | modifier le code]

Souvent pratiquée chez les mâles, elle permet de supprimer les odeurs, les caractéristiques morphologiques du bouc entier (pas de barbiche, cornes moins épaisses et moins longues) et de tempérer le caractère de ces messieurs qui ne témoignent souvent d'aucune agressivité mais qui se révèlent très doux et câlins avec leurs maîtres.

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :