Château de la Grandière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Château de la Grandière
Château de la Grandière.jpg
Présentation
Type
Propriétaire
Propriété privée
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Maine-et-Loire
voir sur la carte de Maine-et-Loire
Red pog.svg

Le château de la Grandière est un château situé à Grez-Neuville, en France[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

Le château est situé dans le département français de Maine-et-Loire, sur la commune de Grez-Neuville. La commune est traversée par la Mayenne.

Sur la rive droite se trouve l'ancienne église de Saint-Martin de Vertou (XIIe siècle), édifice inscrit que l'on voie au centre de l'ancien village de Neuville où furent inhumés dans l'ancienne chapelle seigneuriale des La Grandière (Sainte-Catherine) attenante à l'église un certain nombre des membres de cette famille du XIV° au XVIIe siècles.

Sur la rive gauche, du côté de Grez, se trouve le château de La Grandière, l'autre monument historique de la commune. Situé à environ 1,7 km du centre, sur la route de Sceaux d'Anjou, on y accède par le chemin Roger de La Grandière à partir duquel le château est fléché. La barrière d'accès de l'allée principale bordée de platanes centenaires taillés en voûte se trouve ensuite à 1 km de ce chemin sur la gauche.

Au bout de l'allée, on aperçoit le châtelet d'Entrée du XVIe siècle qui commande l'accès à la cour d'honneur et au logis principal (XVIIIe siècle) surmonté d'un perron devant un avant-corps central de forme violonée. L'ensemble est entouré de douves en eau qui sont elles-mêmes encadrées par une allée de buis tricentenaires donnant accès à plusieurs rotondes de charme repartant à angle droit vers d'autres allées de tilleuls taillés en paliers bordés de buffets de charmes.

Le jardin-potager d'un hectare clos de murs est alimenté par un château d'eau installé au XIXe siècle qui dessert des bassins servant à alimenter les plates-bandes aujourd'hui remplacées par une belle allée de fleurs annuelles dont s'occupe la propriétaire après avoir fait elle-même ses semis dans la serre.

Historique[modifier | modifier le code]

La famille de La Grandière, toujours propriétaire des lieux en 2015, représente la 28e génération d'une lignée qui commença d'exister vers l'an mil, sur une motte féodale située dans le bois Grandière sur la commune de Grez-Neuville, à proximité de la ferme de La Folie. Elle s'installa postérieurement dans une closerie (actuelle ferme de La Grandière) et prit possession des lieux formés aujourd'hui par le château qu'à partir du XVIe siècle.

En 1400, Charles de La Grandière est seigneur de Montgeoffroy et en 1470, une branche cadette de la famille de La Grandière s'est installée au château de Montgeoffroy sur la commune de Mazé (Maine-et-Loire) où Guillaume de La Grandière construira en 1540 la chapelle Sainte-Catherine.

En 1620 René de La Grandière y installe des vitraux ou il se représente sur le vitrail de la nativité. Après sa mort, en 1676, le fief et le château de Montgeoffroy est acheté par le maréchal de Contades dont les descendants l'occupent encore.

La branche ainée des La Grandière a toujours vécu a Grez, dont elle fut le seigneur depuis Hamelin qui épousa au XIIIe siècle Élisabeth de La Jaille dont tous les La Grandière descendent sans interruption depuis.

L'édifice est inscrit au titre des monuments historiques en 1973[1].

Sources[modifier | modifier le code]

  • Généalogie des de La Grandière, 1280-1894, Lachèse (Angers), 1894[2].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Chateau de la Grandiere », notice no PA00109131, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  2. Généalogie des de La Grandière, 1280-1894, Lachèse (Angers) (lire en ligne).