Château de Saint-Sulpice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Saint-Sulpice
Image illustrative de l’article Château de Saint-Sulpice
La façade du corps de logis du XIXe siècle vue de la route
Début construction 1621
Fin construction XIXe siècle
Propriétaire initial Famille Laborie de Saint-Sulpice
Propriétaire actuel Personne privée[1]
Protection Logo monument historique Inscrit MH (2007)
Coordonnées 44° 27′ 35″ nord, 0° 42′ 32″ est[2]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Agenais
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Lot-et-Garonne
Commune La Sauvetat-sur-Lède
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de Saint-Sulpice
Géolocalisation sur la carte : Aquitaine
(Voir situation sur carte : Aquitaine)
Château de Saint-Sulpice
Géolocalisation sur la carte : Lot-et-Garonne
(Voir situation sur carte : Lot-et-Garonne)
Château de Saint-Sulpice

Le château de Saint-Sulpice a été construit sur un éperon dominant la Lède, au bord du CD216, sur le territoire de la commune de La Sauvetat-sur-Lède, dans le département de Lot-et-Garonne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le château a appartenu à la famille La Borie du XVIIe siècle au XXe siècle.

Le château est composé de corps de logis disposés en T. La partie la plus ancienne est le corps de logis orienté nord-sud, avec sa cour intérieure, et une tour de défense à son extrémité nord, construit au XVIIe siècle et dont le portail porte la date de 1621.

Jean-François de Laborie ou La Borie (1760-1843), seigneur de Saint-Sulpice, marié en 1786 à Marie-Julie Josèphe de Raffin, fille du marquis d'Hauterive, baron de Laroque-Timbaut, a été maire de Villeneuve-sur-Lot entre 1800 et 1813. La famille La Borie a été très attachée au Premier Empire.

Au début du XIXe siècle, un second corps de logis est construit, perpendiculaire au premier, à son extrémité sud. Il est de style néo-classique avec un avant-corps à fronton. Le rez-de-chaussée a un décor stuqué de dessus de porte évoquant la vie à la campagne avec ses travaux et ses loisirs. Dans le salon de musique, Le décor en stuc célèbre le Premier Empire avec un aigle impérial, un masque de Napoléon et une allusion à l'Aiglon.

Le château a été inscrit monument historique le [1].

Architecture[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr)« Château Saint-Sulpice », notice no PA47000072, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Coordonnées vérifiées sur Géoportail et Google Maps

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]