Château du Hohnack

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Château de Hohenack)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les monuments historiques français image illustrant le Haut-Rhin image illustrant les châteaux de France
Cet article est une ébauche concernant les monuments historiques français, le Haut-Rhin et les châteaux de France.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Château du Hohnack
Image illustrative de l'article Château du Hohnack
Propriétaire actuel commune de Labaroche
Protection Logo monument historique Classé MH (1905, ruines)
Coordonnées 48° 05′ 39″ nord, 7° 11′ 03″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Alsace
Département Haut-Rhin
Commune Labaroche

Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin

(Voir situation sur carte : Haut-Rhin)
Château du Hohnack

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château du Hohnack

Le château du Hohnack est un monument historique situé à Labaroche, dans le département français du Haut-Rhin.

Le nom du château proviendrait de «Hohen Acker» signifiant le champ du haut[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

Ce bâtiment est localisé à Labaroche au sommet de la montagne nommée Petit-Hohnack. Situé à 927 m d'altitude, il s'agit du deuxième château le plus haut d'Alsace seulement devancé par le Freundstein[1] (948 m).

Vue de la plaine d'Alsace depuis le château

Historique[modifier | modifier le code]

L'édifice fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis 1905[2].

Le château est mentionné par une chronique ultérieure comme déjà présent en 1079, il appartient alors aux comtes d'Eguisheim. Il rentre ensuite successivement en possession des Ferrette et des Ribeaupierre qui le récupèrent définitivement en 1437: Le fief relève alors de la maison des Habsbourg.

Une garnison française prendra le château en 1635 sous l'initiative du gouverneur français de Colmar et l'occupera jusqu'en 1654. A partir de 1655, le château sera démantelé suite à un ordre émanant de Louis XIV.

Le château est ensuite vendu comme bien national pendant la Révolution française. La ruine est par la suite donnée à la Société pour la Conservation des Monuments historiques d’Alsace en 1886 par la famille Golbéry, alors propriétaire du château.

Le château devient finalement propriété de la commune de Labaroche et l'est toujours aujourd'hui.[1]

Architecture[1][modifier | modifier le code]

Au XIIe siècle, le château dispose d'une enceinte polygonale avec un donjon carré, d'un logis seigneurial ansi que de dépendances jouxtant les murailles. Il n'y a alors pas de tours de flanquement.

A partir de la fin du XVe siècle, le château se modérnise suite à l'apparition des armes à feu. Trois bastions quadrangulaires, un bastion semi-circulaire ainsi qu'une barbacane sont ainsi ajoutés à l'édifice.

L'utilisation de pierres à bosse est caractéristique de l'architecture du bâtiment.

Les ruines présentent aujourd'hui :

  • la « tour d'entrée » à l'est ;
  • la « tour des sorcières » à l'ouest ;
  • la « tour du moulin » au nord-ouest ;
  • la « tour de la chapelle », semi-circulaire, au sud ;
  • les fondations de l'ancien logis seigneurial ;
  • un donjon construit au XIIe siècle ;
  • un puits et une citerne de filtration.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]