Château Turpault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

château Turpault
Image illustrative de l’article Château Turpault
Le château Turpault
Nom local Château de la mer
Période ou style Anglo-médiéval
Début construction 1904
Fin construction 1910
Propriétaire initial Georges Turpault
Destination initiale habitation
Propriétaire actuel Privé
Coordonnées 47° 28′ 25″ nord, 3° 07′ 49″ ouest[1]
Pays Drapeau de la France France
Région historique Bretagne
Région Région Bretagne
Département Morbihan
Commune Quiberon
Géolocalisation sur la carte : arrondissement de Lorient
(Voir situation sur carte : arrondissement de Lorient)
château Turpault
Géolocalisation sur la carte : Morbihan
(Voir situation sur carte : Morbihan)
château Turpault
Géolocalisation sur la carte : Bretagne
(Voir situation sur carte : Bretagne)
château Turpault
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
château Turpault

Le château Turpault est un manoir situé à Quiberon dans le département du Morbihan en France.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au début du XXe siècle, Georges Turpault[2], un filateur de Cholet, achète une vieille demeure et le terrain attenant sur la pointe de Beg-er-Lann, située au sud-ouest de la côte Sauvage de la presqu'île de Quiberon[3]. Il confie à l’entrepreneur Hippolyte Jamet la construction d'un château de style anglo-médiéval qu'il baptise « le château de la mer ». Sa construction se déroule de 1904 à 1910.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le château est occupé par l'armée allemande qui y construit deux blockhaus en le dégradant fortement[4]. En 1946, à la sortie de la guerre, Mme Turpault vend le château au maire de Quiberon, Marcel Robert[4]. Ce dernier va le restaurer partiellement avant de le revendre à Ferdinand Richard en 1967[4].

D'importants travaux de restauration sont effectués par la famille Richard. Mis en vente en 2010, le château trouve acquéreur en 2014[3],[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Coordonnées vérifiées sur Géoportail et Google Maps
  2. Jean-Claude Michon, « Cholet. Histoire locale. Le bel héritage de Georges Turpault », sur ouest-france.fr, Le Courrier de l'Ouest, (consulté le )
  3. a et b « Quiberon : le château Turpault est vendu », sur Ouest-France, (consulté le )
  4. a b et c « Un château du bout de la terre », sur Le Télégramme, (consulté le )
  5. « Quiberon : le château Turpault vendu », sur Ouest-France, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]