Central Tour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Central Tour
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo du Central Tour
Tournée par Indochine
Date de début
Date de fin
Durée 2h30 à 2h45
Nb. de concerts 6
Audience 417 799
Pays visités France
Site web https://indo.fr/indolive/central-tour/

Tournées par Indochine

Central Tour est une tournée du groupe Indochine pour fêter les 40 ans du groupe.

Devant débuter le samedi au stade Matmut Atlantique de Bordeaux, la tournée est finalement reportée en raison de la crise sanitaire et débute le samedi au Stade de France à Paris[1].

Au moment où elle a eu lieu[Quand ?], la tournée Central Tour a établi les records d'affluence toutes disciplines confondues (concerts et sports) dans les stades détaillés dans le tableau ci-après. Au total, 417 799 personnes ont assisté aux 6 concerts de la tournée[2].

Le concert de Lyon a été diffusé au cinéma en IMAX et en salle standard le [3].

Programme[modifier | modifier le code]

Liste des concerts[4][modifier | modifier le code]

Date initiale Date effective Lieu Ville Pays Affluence Audience
Stade de France Paris Drapeau de la France France Complet 97 036
Matmut Atlantique Bordeaux Complet 53 483
Orange Vélodrome Marseille 59 400
Groupama Stadium Lyon Complet 72 561
Stade Pierre Mauroy Villeneuve-d'Ascq Complet 67 838
Complet 67 481

Première partie[modifier | modifier le code]

Les premières parties sont assurées par[5] :

Setlist[modifier | modifier le code]

  1. Nos Célébrations
  2. Station 13
  3. Marilyn
  4. Miss Paramount
  5. Canary Bay
  6. Punishment Park
  7. Les Tzars
  8. Paradize
  9. Le Baiser
  10. Tes Yeux Noirs
  11. 7000 Danses
  12. La Chevauchée Des Champs De Blé
  13. À L'Assaut (Des Ombres Sur L'O) (Paris) / Little Dolls (Bordeaux, Lyon, Lille 2) / Song For A Dream (Marseille) / Popstitute (Lille 1)
  14. 3SEX (ft. Christine And The Queens)
  15. Alice & June
  16. Un Été Français
  17. Trois Nuits Par Semaine
  18. Medley « Club Central » : Des Fleurs Pour Salinger, Kissing My Song, Stef II, Drugstar, Dizzidence Politik (ft. Dimitri Bodianski et Lou Sirkis | Paris, Marseille, Lyon, Lille 2), Nos Célébrations (remix)
  19. Set acoustique : J'Ai Demandé À La Lune, Kao-Bang (Bordeaux, Marseille, Lille 1 et 2), La Vie Est Belle, Atomic Sky (Paris, Lyon), Un Singe En Hiver (Lille 2) (ft. L'Orchestre de la Garde Républicaine | Paris, Lyon)
  20. College Boy (ft. Philippe Jaroussky | Paris, Lyon)
  21. L'Aventurier
  22. Karma Girls

Technicité scénique[modifier | modifier le code]

Pour la tournée Central Tour, Indochine se produit sur une scène centrale dans les cinq plus grands stades français. Un écran central à 360 degrés de plus de 2000 m², le plus grand jamais réalisé pour un concert live, a été spécialement conçu pour les stades visités par la tournée Central Tour.

La scène demande 5 jours de montage et 1 jour et demi pour le démontage, le tout en travaillant 24h/24h.

Structure de la scène[modifier | modifier le code]

  • Structure en acier : 150 tonnes
  • Écran vidéo : 2500 m² composé de 1400 panneaux de LED pour un poids de 68 tonnes
  • Lumière : 1500 projecteurs pour un poids de 10 tonnes
  • Son : 30 tonnes
  • 400 m de crash barrières
  • Poids total de la tour équipée : 258 tonnes
  • Hauteur de la tour : 45 mètres
  • Scène : 850m²

Moyens mobilisés[modifier | modifier le code]

Moyens matériels[modifier | modifier le code]

  • 4 grues 100 tonnes
  • 4 nacelles élévatrices 45 mètres
  • 20 chariots élévateurs
  • 950 roads sur la semaine
  • 70 semis remorques

Moyens humains[modifier | modifier le code]

  • 250 techniciens

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Indochine Central Tour reporté en 2022 », playtwo,‎ (lire en ligne)
  2. « Indochine : records absolus pour les concerts du "Central Tour" », sur chartsinfrance.net (consulté le ).
  3. Félix Tardieu, « Tourné en IMAX, le concert anniversaire d’Indochine sera bientôt diffusé au cinéma », l'Éclaireur FNAC,‎ (lire en ligne)
  4. « CENTRAL TOUR 2022 », sur Indolive (consulté le )
  5. « LES PREMIÈRES PARTIES », sur Indonews Archive, (consulté le )