Catherine Deschamps

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Deschamps.
Catherine Deschamps
Description de l'image defaut.svg.
Naissance (47 ans)
Nationalité Française
Activité principale
Socio-anthropologue

Catherine Deschamps, née le [1], est une « socio-anthropologue[2] » contemporaine.

Parcours[modifier | modifier le code]

Après une maîtrise d'histoire moderne sur les maladies vénériennes au XIXe siècle soutenue à l'Université Paris IV Sorbonne, elle a rejoint le Laboratoire d'Anthropologie Sociale de l'EHESS pour y préparer une thèse sur la bisexualité, soutenue en décembre 1999. Elle a travaillé de 2001 à 2005 sur la prostitution de rue. Depuis 2008, ses terrains portent sur l'espace urbain et l'expression du désir de la part de femmes hétérosexuelles. Entre 2006 et 2008, elle a été chercheuse à l'Université Libre de Bruxelles. Depuis 2004, elle enseigne la sociologie et l'anthropologie urbaines à l'ENS d'Architecture de Paris Val-de-Seine. Elle est également chercheuse associée au Sophiapol/Lasco de l'Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense. Catherine Deschamps a obtenu son Habilitation à diriger des recherches (HDR) en 2012. Elle a écrit plusieurs ouvrages et de nombreux articles sur la bisexualité, la prostitution, le féminisme et le genre. Elle publie aussi des nouvelles, notamment sur des images de Jean-Marie Vivès.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • L'Échange économico-sexuel, dir. avec Christophe Broqua (avec la collaboration de Cynthia Kraus), EHESS, coll. « Cas de figure », 2014, 418 p.
  • Le Nœud architectural, dir. avec Bruno Proth, dossier, Journal des anthropologues, no 134-135, 2013, 312 p.
  • Le Miroir bisexuel, Balland, coll. « Le Rayon », 2002, 299 p.
  • Femmes publiques : les féminismes à l'épreuve de la prostitution, avec Anne Souyris, Amsterdam, coll. « Démocritique », 2009, 187 p.
  • Le sexe et l'argent des trottoirs, Hachette Littératures, coll. « Les Docs », 2006, 238 p.
  • Hétéros : discours, lieux, pratiques, dir. avec Laurent Gaissad et Christelle Taraud, Paris, EPEL, 2009, 222 p.
  • Contes cruels (nouvelles illustrées par Jean-Marie Vivès), 2015

Chapitres[modifier | modifier le code]

  • « L'arrête de l'image » (nouvelle, sur une image de Jean-Marie Vivès), dans Terra Incognita, Artbook, 2002
  • « La mélopée funeste » (nouvelle), dans Traverses, 2007 (ISBN 978-2-9530266-0-3-0) édité erroné (notice BnF no FRBNF41160866)

Références[modifier | modifier le code]

  1. (notice BnF no FRBNF12549310)
  2. Ibid..

Liens externes[modifier | modifier le code]