Catherine École-Boivin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Catherine École-Boivin, née à Cherbourg est une biographe et romancière française. Elle est aussi professeure de lettres-histoire dans un lycée public près de Nantes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire de la Hague, Catherine École Boivin est historienne de formation, doctorante au CREN de Nantes.

Elle conte dans ses livres « les mémoires des humbles et de ceux à qui on n'a pas donné la parole durant leur vie ». Son premier livre Jeanne de Jobourg, paroles d'une paysanne du Cotentin a eu un succès en Basse-Normandie[1]. Suivi de plusieurs autres depuis.

Elle est sociétaire de la SGDL et de la SOFIA. Elle a reçu du préfet de Loire-Atlantique la médaille de bronze de la jeunesse et des sports.

Elle reçoit le prix littéraire du Centre régional du livre de Basse-Normandie dit "Reine Mathilde", pour son roman chez Albin Michel Les Bergers blancs, l'histoire des bergers guérisseurs aux pieds nus en 2012[2], et le Prix OUEST[3] 2019[4] pour La Metallo (Albin Michel, 2018).

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Jeanne de Jobourg, parole d'une paysanne du Cotentin, 2001
  • Jean de la Mer : paroles d'un Mathieu-Sala du Cotentin, 2002
  • La Hague, Embruns de mémoires, 2002
  • La Petite Misère, 2004
  • Cotentin, Embruns de guerre, 2003
  • Du temps de papa, 2005
  • L'Enfant loup de Blanche, 2006
  • Paul : Dans les pas du père, Ouest-France, préface de Didier Decoin (mémoires de Paul Bedel, héros du documentaire Paul dans sa vie). 2007
  • Mémoires d'Arsène Lepoittevin, né à Valognes en 1922, dernier survivant des prisons vichystes d'El Hank et Kénitra au Maroc, membre de l'Empire Britannique, titulaire de la médaille militaire, des évadés, des résistants, des internés, officier de la légion d'honneur. Préface de l'amiral Jacques Launay, Ouest-France, 2008
  • Le Tracteur de Paul (livre jeunesse), Ouest-France, 2008
  • Testament d'un paysan en voie de disparition, coécrit avec Paul Bedel, Presses de la renaissance, préface Claudie Gallay, 10/2009 (ISBN 978-2750905347) ; livre de poche J'ai Lu, 2012 (ISBN 978-2290033173)
  • Mimi Guillam, Cahier de vie d'une institutrice, Presses de la renaissance, préface Évelyne Sullerot (09/2010)
  • Meine Kühe sind hübsch, weil sie Blumen fressen « Vom Reichtumdes einfachen Lebens, DTV Premium, , réédité en 2018.
  • Les Bergers blancs, Albin Michel, roman, (Prix Reine Mathilde 2012)
  • Mémoires d'un rebouteux breton, France Loisirs, avant première 2012
  • Le Petit Bonnet de laine rouge, Presses de la Cité, [5], Pocket 2015
  • Mémoires d'un rebouteux breton, Presses de la Cité, [6]
  • Jeanne des falaises[7] en , Presses de la Cité.
  • Enfuir l'hiver, Presses de la Cité, .
  • Nos vaches sont jolies parce qu’elles mangent des fleurs, Paul Bedel, Albin Michel, postface Pierre Bergounioux, 2017  (ISBN 978-2-226-39794-2).
  • La Métallo, Albin Michel, 2018[8] prix OUEST 2019[4]
  • Paul Bedel - Paroles d'un paysan[9], préface Serge Joncour, collection Beaux livres, Albin Michel, .
  • Embrasser l'eau et la lumière, Albin Michel, janvier 2020[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Téléciné-Observateur, article d'Astrid Eliard du 19 mai 2007.
  2. Les Michel, Les Bergers blancs (lire en ligne)
  3. Jeanne HUTIN, « Printemps du livre de Montaigu. Dans les coulisses du jury du Prix Ouest », sur Ouest-France.fr, (consulté le 17 février 2020)
  4. a et b « Le Printemps du livre a décerné son Prix Ouest 2019 - CD 85 », sur www.vendee.fr (consulté le 16 août 2019)
  5. Fiche du livre, sur le site de l'éditeur.
  6. « Mémoires d'un rebouteux breton presses de la cité »
  7. http://www.pressesdelacite.com/site/jeanne_des_falaises_&100&9782258116580.html
  8. Albin Michel, La Métallo - Catherine Ecole-Boivin (lire en ligne)
  9. Albin Michel, Paroles d’un paysan - Paul Bedel, Catherine Ecole-Boivin (lire en ligne)
  10. Albin Michel, Embrasser l'eau et la lumière - Catherine Ecole-Boivin (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]