Claudie Gallay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gallay.
Claudie Gallay
Description de cette image, également commentée ci-après
Claudie Gallay au Salon du livre de Paris 2014.
Naissance 1961
Bourgoin-Jallieu, Drapeau de la France France
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français

Œuvres principales

  • Les Déferlantes
  • L’Amour est une île

Claudie Gallay est une écrivaine française née en 1961 à Bourgoin-Jallieu, dans l'Isère. Son roman Les Déferlantes, publié en 2008, remporte de nombreux prix littéraires.

Biographie[modifier | modifier le code]

Depuis l'adolescence, elle écrit. Sa famille accepte ce rêve. Mais C. Gallay, qui travaille comme institutrice, propose de nombreux manuscrits avant de que son premier roman ne soit publié[1].

En 2001, son manuscrit l'Office des vivants est retenu par l'éditrice Sylvie Garcia. Cette publication marque le signe d'une entrée en écriture[2]. En 2008, la parution et le succès que rencontre Les Déferlantes met vraiment l'écrivaine sous la lumière des projecteurs[3], un succès qui se confirme avec la parution de L'amour est une île[3].

Dès ses premières réussites littéraires, Gallay se consacre davantage à l'écriture, n'enseignant plus que 2 jours par semaine[4], aux écoles primaires Enzo Reale puis Jean-Henri Fabre dans la ville de Serignan-du-Comtat. Avec le succès des Déferlantes, elle se met en disponibilité de l'Éducation nationale[5]. Elle s'adonne aussi à la peinture[4].

Elle réside dans le village d'Uchaux, et y apprécie le calme et la beauté de la nature et des saisons[1]. Elle relève que le succès lui offre la possibilité d'évasions dans la région dont elle exploite les décors et les ambiances pour ses romans[6], ainsi qu'elle le fit avec le Cotentin pour Les Déferlantes[2].

Elle publie six romans aux éditions du Rouergue avant de passer aux éditions Actes Sud. Ses œuvres paraissent également en édition de poche et en format numérique.

Son style se distingue par sa sobriété[7]. Ses personnages sont d'une grande sensibilité, un peu en marge de la vie sociale. Ils flottent dans la tendresse et la douceur[8].

Elle souligne que Rendez-nous la lumière de Dominique A est pour elle, une musique ressource[9].

Citations de critiques[modifier | modifier le code]

«Sa plume fine, subtile et si simplement poétique…»[10].

«Âpre et lucide pour dire la violence des destins perdus, son écriture célèbre avec une grâce dépouillée la beauté pure des rêves»[11].

Œuvre individuelle[modifier | modifier le code]

  • L'office des vivants, éditions du Rouergue, mars 2001, 336 p. - (ISBN 978-2-84156-278-7)[12] - éditions Actes Sud, collection Babel, no 944, mars 2009, 240 p. - (ISBN 978-2-7427-8212-3)[13]
  • Mon amour, ma vie, éditions du Rouergue, août 2002, 304 p. - (ISBN 978-2-84156-385-2) [14] - éditions Actes Sud, collection Babel, no 991, janvier 2010, 304 p. - (ISBN 978-2-7427-8834-7)[11].
  • Seule Venise, éditions du Rouergue, 2004, 301 p. - (ISBN 9782841565474)[15] - éditions Actes Sud, collection Babel, no 725, janvier 2006, 304 p. - (ISBN 978-2-7427-5573-8)[16] - réédition aux éditions du Rouergue, mai 2009, 240 p. - (ISBN 978-2-8126-0077-7)[17]
    • Prix Folies d'Encre, Aulnay-sous-Bois, 2004[18]
    • Prix du Salon d’Ambronay, 2004[19],[20]
    • Prix du Livre CE 38, 2005[21],[22]
  • Les années cerises, éditions du Rouergue, octobre 2004, 176 p. - (ISBN 978-2-84156-580-1)[23] - éditions Actes Sud, collection Babel NE, no 1053, avril 2011, 176 p. - (ISBN 978-2-330-02665-3)[24]
  • Dans l'or du temps, éditions du Rouergue, janvier 2006, 320 p. - (ISBN 978-2-84156-719-5)[25] - éditions Actes Sud, collection Babel, no 874, mars 2008, 368 p. - (ISBN 978-2-7427-7351-0)[26]
  • Les Déferlantes, éditions du Rouergue, collection La Brune, mars 2008, 522 p. - (ISBN 978-2-84156-934-2)[27] - éditions J'ai lu, collection Littérature, série Romans, octobre 2010, EAN : 9782290028124 [28] - éditions Actes Sud, collection Babel, no 1085, novembre 2011, 560 p. - (ISBN 978-2-330-00130-8)[29]
    • 300 000 exemplaires[30], 19 prix littéraires[31], traduit en 14 langues dont le taïwanais, "du dessin" pour Claudie Gallay[1]
    • Prix Dynamique au Fémin'Ain, rencontres littéraires d'Ambronay, octobre 2008[32]
    • Prix des lecteurs de la Ville de Brive[33],octobre 2008[34]
    • Grand prix des lectrices de Elle, mai 2009[35]
    • Prix Culture et Bibliothèque Pour Tous (CBPT), mai 2009[36]
    • Prix Livre & Mer Henri-Queffélec 2009
    • Prix des Lecteurs du Télégramme - Prix Jean-Pierre Coudurier 2009[37]
    • Prix Littéraire Rosine Perrier 2009[38]
    • Prix Littéraire de la Ville de Caen[39],[40]

Participation à des ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

Adaptation à la télévision[modifier | modifier le code]

Sur quelques livres[modifier | modifier le code]

La beauté des jours[modifier | modifier le code]

Années 2010, dans une impasse d'une banlieue de petite ville, sans doute d'Isère. Jeanne, 43 ans, postière, vit depuis vingt ans avec son mari Rémy, bricoleur, en train de refaire la cuisine et la peinture de leur pavillon. Leurs deux filles, Chloé et Elsa, sont déjà étudiantes à Lyon, loin, indépendantes. Jeanne communique bien avec sa seule amie, sa voisine, Suzanne, en rupture avec Jef. Les autres voisins importent moins que les encombrants, les frères Combe, dont Tête Plate. Le dimanche, la famille se réunit à la ferme familiale ː le père taiseux (bleu de travail, brodequins, casquette, établi, outils, brouette), la mère, la M'mé, la vache Rose, le chien, les poules, le purin, parfois le renard. C'est l'occasion de revoir la sœur, Emma, enceinte du quatrième, et surtout mère de Zoé, 10 ans, et son mari. Avant Jeanne, il y a eu Jean, le fils mort-né caché, dont elle a pris la place et le prénom. Après Jeanne, il y a Emma, et les deux autres sœurs, qui sont parties loin, Sylvie (Paris), Isa (Bordeaux). Jeanne vit de manière un peu décalée le passage du temps, au bureau avec M. Nicolas, son collègue, et en famille avec Rémy. Les habitudes, les sorties au lac de Paladru, les vacances à Dunkerque, la compagnie de Suzanne, les scénarios (pour les autres et pour elle-même, dont un projet de voyage en Grèce) ou la nouvelle cuisine ne suffisent pas. Pour espérer échapper à « la malédition des fendues » (p. 386). Jeanne, depuis vingt ans, s'intéresse à la performeuse Marina Abramović ː elle lui écrit des lettres, qu'elle n'envoie pas, puis des mails ; elle voudrait la rencontrer. Puis, Jeanne retrouve dans la rue un ancien camarade de lycée, Martin, devenu restaurateur (itinérant) de fresques. Dans les deux cas, elle a l'impression de pouvoir devenir meilleure, comment choisir ? Comment parvenir à faire chanter l'oiseau que chacun abrite en soi, comme le dit la M'mé à Zoé ? Martin part rendre hommage à sa sœur morte, à Teshima. Il enregistre les bruits du cœur de Jeanne et de Zoé. Du Japon, il envoie des cartes postales, et des mails. Il y parle de la cabane de Boltanski[57], des Archives du Cœur[58].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c François Lestavel, « Claudie Gallay sur la corde sensible », Paris Match,‎ (lire en ligne)
  2. a et b Eric Collier, « Claudie Gallay plein ouest », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  3. a et b « Rentrée 2013: #2 Claudie Gallay vous offre Une part de ciel, ne passez pas à côté! », Le Huffington Post,‎ (lire en ligne)
  4. a et b « Claudie Gallay (auteur de Les Déferlantes) - Babelio », sur www.babelio.com (consulté le 29 octobre 2017)
  5. « Extrait: Une part de ciel, par Claudie Gallay », LExpress.fr,‎ (lire en ligne)
  6. Manuel Pascual de la rédaction du Dauphiné Libéré, « Claudie Gallay : “Ma maison, c’est mon port d’attache !” », Dauphiné Libéré,‎ (lire en ligne)
  7. David Campisi, « Une part de ciel, Claudie Gallay », sur www.lacauselitteraire.fr (consulté le 29 octobre 2017)
  8. Marine de Tilly, « "Les années cerises" de Claudie Gallay », Le Point,‎ (lire en ligne)
  9. Sandrine Treiner, « "Une part de ciel" de Claudie Gallay », France Culture - les bonnes feuilles,‎ (lire en ligne)
  10. « Encres Vagabondes : Claudie GALLAY, La beauté des jours », sur www.encres-vagabondes.com (consulté le 29 octobre 2017)
  11. a et b « Mon amour ma vie | Actes Sud », sur www.actes-sud.fr (consulté le 30 octobre 2017)
  12. « L'office des vivants | rouergue », sur www.lerouergue.com (consulté le 30 octobre 2017)
  13. « L'Office des vivants | Actes Sud », sur www.actes-sud.fr (consulté le 30 octobre 2017)
  14. « Mon amour ma vie | rouergue », sur www.lerouergue.com (consulté le 30 octobre 2017)
  15. « Seule Venise - Gallay, Claudie », sur www.bibliotheques-clermontmetropole.eu (consulté le 30 octobre 2017)
  16. « Seule Venise | Actes Sud », sur www.actes-sud.fr (consulté le 30 octobre 2017)
  17. « Seule Venise | rouergue », sur www.lerouergue.com (consulté le 30 octobre 2017)
  18. « Rencontre avec Claudie Gallay chez Folies d’encre à Aulnay-Sous-Bois », Aulnaycap !,‎ (lire en ligne)
  19. « Prix d'Ambronay », sur www.prix-litteraires.net (consulté le 18 décembre 2017)
  20. (en-US) « Accueil », sur salondulivre.ambronay.fr (consulté le 18 décembre 2017)
  21. « Prix du livre inter CE », sur www.alices-interce.fr (consulté le 18 décembre 2017)
  22. « Claudie Gallay », sur Evene.fr (consulté le 29 octobre 2017)
  23. « Les années cerises | rouergue », sur www.lerouergue.com (consulté le 30 octobre 2017)
  24. « Les Années cerises (Babel NE) | Actes Sud », sur www.actes-sud.fr (consulté le 30 octobre 2017)
  25. « Dans l'or du temps | rouergue », sur www.lerouergue.com (consulté le 30 octobre 2017)
  26. « Dans l'or du temps | Actes Sud », sur www.actes-sud.fr (consulté le 30 octobre 2017)
  27. « Les déferlantes | rouergue », sur www.lerouergue.com (consulté le 30 octobre 2017)
  28. « Romans - Les déferlantes (édition prestige) - Claudie Gallay - J'ai Lu », sur www.jailu.com (consulté le 30 octobre 2017)
  29. « Les Déferlantes | Actes Sud », sur www.actes-sud.fr (consulté le 30 octobre 2017)
  30. Éditions du Rouergue
  31. « Les Déferlantes de Claudie Gallay », FIGARO,‎ (lire en ligne)
  32. (en-US) « Lauréats année 2008 », sur salondulivre.ambronay.fr (consulté le 30 octobre 2017)
  33. Blandine Hutin-Mercier, « Le jury du Prix des lecteurs de la Ville de Brive installé », www.lamontagne.fr,‎ (lire en ligne)
  34. « Foire du livre de Brive – Site officiel | » Claudie GALLAYFoire du livre de Brive – Site officiel », sur foiredulivredebrive.net (consulté le 30 octobre 2017)
  35. Grand prix des lectrices de Elle
  36. Prix Culture et Bibliothèques pour tous
  37. a et b « Témoignages - Testament d'un paysan en voie de disparition - J'ai Lu », sur www.jailu.com (consulté le 30 octobre 2017)
  38. « Prix Littéraire Rosine Perrier », sur www.prix-litteraires.net (consulté le 18 décembre 2017)
  39. « Prix littéraire de la Ville de Caen », sur CAEN (consulté le 18 décembre 2017)
  40. « Prix Littéraire de la Ville de Caen », sur www.prix-litteraires.net (consulté le 18 décembre 2017)
  41. « L'amour est une île | Actes Sud », sur www.actes-sud.fr (consulté le 30 octobre 2017)
  42. « L'amour est une île (EPUB) | Actes Sud », sur www.actes-sud.fr (consulté le 30 octobre 2017)
  43. « L'amour est une île (Babel) | Actes Sud », sur www.actes-sud.fr (consulté le 30 octobre 2017)
  44. « Une part de ciel | Actes Sud », sur www.actes-sud.fr (consulté le 30 octobre 2017)
  45. « Une part de ciel (EPUB) | Actes Sud », sur www.actes-sud.fr (consulté le 30 octobre 2017)
  46. « Une part de ciel (Babel) | Actes Sud », sur www.actes-sud.fr (consulté le 30 octobre 2017)
  47. Christian Bélingard, « Claudie Gallay a reçu le prix France Bleu-Terre de France pour "Une part de ciel" », France 3 Nouvelle Aquitaine,‎ (lire en ligne)
  48. « Détails d'Opalka | Actes Sud », sur www.actes-sud.fr (consulté le 30 octobre 2017)
  49. « Détails d'Opalka (EPUB) | Actes Sud », sur www.actes-sud.fr (consulté le 30 octobre 2017)
  50. « Les prix de la 29e Fête du livre de Saint-Etienne », sur zoomdici.fr, (consulté le 27 octobre 2014).
  51. « La Beauté des jours | Actes Sud », sur www.actes-sud.fr (consulté le 30 octobre 2017)
  52. « La Beauté des jours (EPUB) | Actes Sud », sur www.actes-sud.fr (consulté le 30 octobre 2017)
  53. « Testament d'un paysan en voie de disparition », sur Plon (consulté le 30 octobre 2017)
  54. Dossier de presse du téléfilm, sur Arte.tv.
  55. « Les déferlantes - L'essentiel - Télérama.fr » (consulté le 30 octobre 2017)
  56. AlloCine, « Casting de Les Déferlantes (TV) » (consulté le 30 octobre 2017)
  57. https://www.nouvelobs.com/rue89/blogs-rue89/20101112.RUE3717/sur-une-ile-japonaise-les-archives-du-c-ur-de-boltanski.html
  58. http://japanride.com/2016/01/18/mon-coeur-a-teshima/