Caroux-Espinouse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Caroux-Espinouse
Carte de localisation du Caroux-Espinouse.
Carte de localisation du Caroux-Espinouse.
Géographie
Altitude 1 124 m, Sommet de l'Espinouse
Massif Massif central
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Hérault
Géologie
Roches Roches métamorphiques

Les massifs du Caroux et de l'Espinouse sont des montagnes françaises faisant partie du Massif central et situés dans l'Hérault.

Le Caroux-Espinouse appartient au groupe montagneux appelé monts de l'Espinouse. Le Caroux constitue la partie méridionale du Massif central la plus rapprochée du littoral méditerranéen. Le massif du Caroux-Espinouse est inclus dans le périmètre du parc naturel régional du Haut-Languedoc.

Géographie[modifier | modifier le code]

Topographie[modifier | modifier le code]

L'Espinouse vue depuis la Croix de Mounis, Castanet-le-Haut
Castanet-le-Haut : vue depuis l'Espinouse vers l'Aveyron. À droite, le mont de Marcou

La ligne de crête de l'Espinouse assure le partage des eaux entre les bassins atlantique et méditerranéen. Elle culmine à 1 124 m d'altitude, contre 1 091 m pour le Caroux.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Les principales rivières issues du massif sont :

Géologie[modifier | modifier le code]

L'Espinouse est une montagne formée de terrains anciens (granites, gneiss, schistes). Elle contient des gisements de houille qui ont été exploités à Castanet-le-Haut, Saint-Geniès-de-Varensal.

Activités[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Éoliennes de l'Espinouse

Le secteur de l'énergie éolienne s'est développé dans les monts de l'Espinouse, ce qui a donné lieu à des débats locaux.

Loisirs[modifier | modifier le code]

Ce massif est parcouru par le GR 7. Le Caroux offre de nombreuses voies pour l'escalade.

Protection environnementale[modifier | modifier le code]

Mouflon dans le Caroux.

Parc naturel ht languedoc.svg

La région bénéficie de la protection du parc naturel régional du Haut-Languedoc.

À partir des années 1960, le massif du Caroux accueille des mouflons corses : de 19 animaux introduits initialement, la population est de l'ordre du millier de têtes dans les années 2000[1]. L’espèce semble s’être adaptée à son nouvel environnement ; faute de prédateur naturel dans le milieu, la limitation de leur effectif est le fait de campagnes de chasse règlementée[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Xavier Grillo et Pierre Derioz, « Un demi-siècle de présence du mouflon dans le massif du Caroux (Hérault) : de l'expérience naturaliste à la valorisation de la ressource et à la gestion du territoire », Revue de Géographie Alpine, vol. 94, no 4,‎ , p. 27–35 (DOI 10.3406/rga.2006.5588, lire en ligne, consulté le 7 septembre 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :