Carmignac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Carmignac
logo de Carmignac

Création 3 février 1989
Fondateurs Édouard Carmignac
Éric Helderlé
Personnages clés Frédéric Leroux
Rose Ouahba
David Older
Didier Saint-Georges
Maxime Carmignac
Forme juridique SA à conseil d'administration
Siège social 24 Place Vendôme, Paris
Drapeau de France France
Direction Edouard Carmignac
Activité Gestion de fonds (APE 6630Z)
Effectif 283 en 2019
Site web https://www.carmignac.fr/

Chiffre d'affaires 812 531 500 en 2018
+ 9,69 %
Résultat net 104 322 600 € en 2018[1]

Carmignac, fondée en 1989 par Édouard Carmignac et Éric Helderlé, est une société française de gestion d'actifs. En 2018, ses encours sous gestion pour compte de tiers s'élèvent à 55 milliards d'euros[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Création et développement en France[modifier | modifier le code]

Édouard Carmignac, diplômé de la Columbia University, fonde en 1984 Pyramide Gestion, une société de gestion filiale de la charge d'agent de change Hamant & Cie, et devient agent de change et Directeur Général de la charge Hamant-Carmignac (nouveau nom d'Hamant & Cie) en 1985[3].

Édouard Carmignac et  Éric Helderlé fondent Carmignac Gestion en 1989. Carmignac Investissement est fondé en janvier 1989, Carmignac Patrimoine en novembre de la même année[4].

Au cours de ses premières années d'existence, Carmignac développe sa gamme d'OPCVM en France[5].

Le capital du groupe est entièrement détenu par la famille et les salariés.

Internationalisation[modifier | modifier le code]

En 1999, Carmignac commence son internationalisation en ouvrant un bureau au Luxembourg, depuis lequel les OPCVM de la société de gestion sont distribués dans d'autres pays d'Europe. S'ensuit, dans les années suivantes, l'ouverture de bureaux à Madrid (2008), Milan (2008), Francfort (2011), Londres (2012) et Zurich (2015).

En 2003, la société atteint un milliard d'euros d'actifs sous gestion puis dépasse le cap des 10 milliards fin 2006[6] dans un environnement boursier globalement favorable à la collecte des sociétés de gestion.

Au cours de la crise financière de 2008, la gestion de Carmignac lui permet de terminer l'année 2008 en territoire légèrement positif sur son fonds-phare, Carmignac Patrimoine, tandis que les principaux indices boursiers chutent[6],[7]. Une part importante de ses résultats est faite dans les pays émergents[8] et par des investissements dans les ressources naturelles[9].  

La société de gestion a dépassé en 2010 un million de clients en Europe[10]. En septembre 2018, David Older, responsable de la gestion actions depuis 2017, est nommé gérant de Carmignac Investissement, le fonds créé et géré par Edouard Carmignac depuis près de 30 ans[11].

En janvier 2019, Edouard Carmignac annonce qu’il prend du recul et qu’il confie 100% de la gestion de son flagship Carmignac Patrimoine à ses associés Rose Ouahba, responsable de la gestion obligataire, et David Older, responsable de la gestion actions[12].

Fraude fiscale[modifier | modifier le code]

En novembre 2018, le journal Le Monde explique que le Parquet national financier a ouvert depuis plusieurs mois une enquête préliminaire contre la société pour « fraude fiscale » et « blanchiment de fraude fiscale », après une plainte de l’administration fiscale[13]. Les investigations portent sur la rémunération de salariés via le Luxembourg : les salariés seraient payés en dividendes, dans un pays où la fiscalité est très avantageuse, au lieu de recevoir un salaire[14].

En juillet 2019, la société accepte de payer 30 millions d’euros en échange de l’abandon des poursuites judiciaires[15].

Organisation[modifier | modifier le code]

En 2019, Carmignac compte 281 salariés, dont 41 analystes et gérants[16].

Édouard Carmignac est Président de Carmignac. En 2016, sa fortune personnelle était estimée à 1,4 milliard d'euros par Challenges, le plaçant à la 50e place des plus grandes fortunes françaises du fait de sa participation à 76 % dans le capital de Carmignac dont les fonds propres sont estimés à 1,9 milliard d'euros[17].

David Older, responsable de la gestion actions depuis 2017, Frédéric Leroux, gérant global depuis 2003 et Rose Ouahba, responsable de la gestion taux depuis 2007, s'expriment également à l'occasion de conférences de presse ou d'interviews[18].

Maxime Carmignac, fille d'Édouard Carmignac, a rejoint la société depuis 2010 en tant que gérante puis directrice générale de la succursale de Carmignac à Londres[19]. Maxime Carmignac pourrait, à l'avenir, succéder à son père à la tête de Carmignac [20].

En 2018, Carmignac met en place un comité d'investissement stratégique composé de cinq membres : Edouard Carmignac, Rose Ouahba, David Older, Frédéric Leroux, et Didier Saint-Georges[21].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.societe.com/bilan/carmignac-gestion
  2. Carmignac.fr, [1], Carmignac.fr, 30 juin 2018.
  3. Edouard Carmignac, Président-Directeur Général de Carmignac Gestion, Chaire ESSEC Finance, ESSEC Business School.
  4. L.S, « Carmignac Gestion veut continuer à séduire les CGP », Option Finance,‎
  5. [PDF] Le métier de gérant au travers de la success story Carmignac Gestion, ESSEC Business School, 10 février 2016.
  6. a et b Carmignac à un tournant de son histoire, Les Échos, 26 mars 2013.
  7. [PDF] Carmignac Patrimoine, Fonds commun de placement coordonné de droit français, Prospectus complet, AMF (Geco), 2010, page 5.
  8. S.SE, « Carmignac Gestion : l'international comme marque de fabrique », L'Agefi,‎
  9. Cécile Bredelet, « Carmignac lnvestissement : 18 ans de surperformance », Funds,‎
  10. Agnès Lambert, Carmignac, une réussite qui intrigue, L'Agefi, 15 avril 2010.
  11. « Le financier Edouard Carmignac passe le relais en douceur », sur Les Echos, (consulté le 2 avril 2019)
  12. « Carmignac ouvre un nouveau chapitre de son histoire », sur www.newsmanagers.com (consulté le 2 avril 2019)
  13. « Le gérant d’actifs Carmignac Gestion soupçonné de fraude fiscale », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 7 novembre 2018)
  14. « Gestion d'actifs : Carmignac soupçonné de fraude fiscale - Les Echos », sur www.lesechos.fr (consulté le 7 novembre 2018)
  15. « Carmignac va payer 30 millions d’euros contre l’abandon des poursuites pour fraude fiscale », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  16. [2] "Carmignac, une grande maison"
  17. Les 500 plus grandes fortunes de France en 2016, Challenges, 2016.
  18. Carmignac Gestion reste prudente sur l'Europe, Les Échos, 21 avril 2015.
  19. Dossier de presse, Carmignac.fr, avril 2016.
  20. (en) Madison Marriage, Edouard Carmignac: ‘I could be Warren Buffett’s son’, Financial Times, 29 septembre 2013.
  21. « Carmignac ouvre un nouveau chapitre de son histoire », agefiactifs,‎